Escarmouches - Siège à Amon Sûl

Il y a peu de temps, une grande bataille a eu lieu au sommet du Mont Venteux entre Gandalf le Gris et les Neuf. Le mal a été attiré vers Amon Sûl, où Candaith le Rôdeur tente de défendre la colline pour les Rôdeurs du Nord...

Généralités

L'escarmouche du siège d'Amon Sûl est accessible aux joueurs, dès que leur personnage atteint le niveau 35. Le niveau maximal pour cette escarmouche est le niveau 65, vous ne pourrez donc pas augmenter le challenge en sélectionnant un niveau supérieur au vôtre si votre personnage est 65. Elle peut être équilibrée pour le jeu solo, le duo, la petite communauté (groupe de 3), la communauté (groupe de 6) ou encore le raid (12 joueurs).

Amon Sûl, déserte et calme

L'instance se déroule au sommet du Mont Venteux, célèbre promontoire des Terres Solitaires battu par les vents à longueur d'année. Le lieu est depuis longtemps inoccupé et sert parfois de campements aux voyageurs, mais il a autrefois été très convoité, notamment parce qu'un palantir y était stationné.

Comme dans toutes les escarmouches, pensez à fouiller le corps des lieutenants et des champions d'affrontements que vous croiserez : si la chance vous sourit, vous trouverez sur eux pièces d'argent, butin, marques de soldat (garde, écuyer, fantassin), premières, secondes ou troisièmes marques, ou encore l'un des multiples symboles qui vous permettront d'affaiblir temporairement vos ennemis. N'oubliez pas d'utiliser ces derniers lorsque la situation l'exige, ou sur le Général de l'ennemi si vous avez pu les garder jusqu'à la fin !

Contexte épique

Candaith est très préoccupé par l'ambiance malsaine qui règne à Amon Sûl. Il sait que l'assaut qui se prépare sera dur, et a fort heureusement pris ses disposition pour préparer votre défense :

Candaith, le Rôdeur auquel la défense d'Amon Sûl a été confiée, a préparé la défense...

"Les ténèbres nous accablent... vous les sentez qui engourdissent nos membres ?"

"J'ai ajouté des herbes à ces feux de camp. Si vous les allumez, ils riposteront contre les ténèbres et vous rendront un peu de votre habileté au combat."

"Prenez une torche, allumez les feux, empêchez-les de s'éteindre, et il se pourrait bien que nous remportions cette bataille."

Fort de ces précieux conseils, vous vous exécutez, mettez le feu aux brasiers préparés par le Rôdeur et allez vous poster à ses côtés pour l'aider à défendre Amon Sûl.

Bataille

Les assauts

Dans un premier temps, vous allez devoir défendre Amon Sûl lors de trois assauts successifs de huit vagues d'attaques chacun, lancés de tous côtés par des revenants et les créatures à leur service. Par moment, un lieutenant de l'ennemi viendra se joindre aux assaillants, vous rendant la tâche plus délicate. Vous remportez quelques marques d'escarmouche à l'issue de chaque assaut repoussé avec succès.

Une fois la dernière vague d'attaques terminée, alors que la nuit est déjà bien avancée, serrez les rangs auprès de Candaith et tâchez de vaincre le Cargûl, maître des forces de l'Ombre qui fera son entrée par le nord.

Les aides au combat

amon_b0.png

Les ténèbres qui se sont emparées du sommet du Mont Venteux ont un effet tétanisant sur les défenseurs. Cette oppression est clairement palpable, et si vous ne faites rien pour la dissiper, vous risquez fort d'avoir bien du mal à défendre Amon Sûl. Votre bras sera faible et vos coups n'inquiéteront pas les serviteurs de l'Ombre outre mesure : vous n'êtes littéralement qu'une moitié de vous-même, et votre allié Rôdeur sera tout autant affecté que vous.

amon_b1.png

Munissez-vous d'une des torches que Candaith a fichées auprès du feu central, et allez rallumer les cinq brasiers qu'il a préparés tout autour de l'arc de pierre formé par les ruines. Chaque feu qui brûlera d'une flamme forte contribuera à vous éloigner ces oppressantes ténèbres et vous revigorera notablement. Lorsque quatre feux sur les cinq brûlent dans la nuit sombre qui a enveloppé le Mont Venteux, le sentiment de gène lié aux ténèbres sera totalement dissipé et vous sentirez même une vigueur nouvelle accompagner et fluidifier vos mouvements et votre esprit.

amon_b2.png

Si vous parvenez à maintenir les cinq feux allumés simultanément, l'effet des flammes se cumulera pour atteindre une vivacité sans égal. Vous sentirez très nettement que l'influence des ténèbres n'a plus aucune emprise sur vous et votre ardeur au combat sera décuplée. Cette vivacité et la précision surnaturelle conférée par les flammes vous permettront, à Candaith et à vous, d'être en mesure de défendre Amon Sûl contre les assauts les plus féroces.

Les feux s'éteignent d'eux-mêmes relativement rapidement, aussi devrez-vous les rallumer régulièrement. Candaith vous préviendra à chaque fois que l'un d'entre eux est mort. Les torches ne brûlent pas longtemps, et il vous faudra au moins deux allées et venues au sommet du Mont Venteux pour tout rallumer. Prenez garde au combat final : le général de l'ennemi qui mènera le dernier assaut est très puissant, et il est important d'avoir autant de feux que possible lorsqu'il fera son entrée.

Candaith sera à vos côtés durant toute la défense. C'est un archer hors pairs, et sa lame n'est pas en reste. Il a également de très bonnes connaissances en guérison et n'hésitera pas à les employer, sur vous ou sur lui-même, lorsque le besoin s'en fera sentir.

Le combat final

amon_g.png

Une fois le troisième assaut repoussé, Candaith sent que le moment est venu de donner le coup fatal aux serviteurs de l'Ombre :

"Que la créature infâme qui mène cet assaut vienne à notre rencontre pour trouver la mort !"

Irrité par cette bravade, Narudur fait alors son entrée dans les ruines d'Amon Sûl, par le chemin nord. Si vous avez pu avoir le sentiment que la bataille tournait vite à votre avantage, soyez sur vos gardes : le Cargûl ne tardera pas à invoquer les morts à son aide. Si le combat dure, faites en sorte de vous occuper des feux et prenez garde aux auras que pose parfois votre ennemi au sol.

Pensez à surveiller le moral de votre allié Rôdeur, c'est la dernière condition de réussite de votre mission.

Si l'issue du combat vous a été favorable, Candaith vous remerciera chaleureusement d'avoir défendu Amon Sûl à ses côtés, avant de retourner à Fondcombe avertir Elrond et les siens de votre victoire.

Les affrontements

Lors de la défense d'Amon Sûl, vous allez être confronté à des affrontements aléatoires qui vont venir mettre à mal votre organisation. Voilà les cinq affrontements parmi lesquels ils seront tirés :

Une fleur d'Athelas
Une fleur d'Athelas
  • Tendez l'oreille vers le nord du Mont Venteux : si vous entendez grogner, c'est le ouargue chevauché par Golnauk qui menace d'attaquer. Allez le dénicher pour ne pas vous faire surprendre.
  • Un cri suraigu déchire la nuit et vous paralyse : remettez-vous de votre torpeur et allez dénicher Aile-de-Sang, vigoureuse chauve-souris errant au sud des ruines d'Amon Sûl.
  • Un pas traînant au sud des ruines. Si Gugaw n'est rien de plus qu'un revenant décharné et amputé qui vient faiblement participer à l'assaut de son maître, prenez-garde à son bras qui semble lui animé d'une haine et d'une puissance hors normes.
  • Le gémissement inhumain de Laimbenn vous glacera le sang jusqu'à ce que vous l'ayez déniché et réduit à néant. Un de ses alliés vous harcèlera pendant ce combat.
  • A la surprise de Candaith, de fragiles fleurs d'Athelas ont réussi à pousser dans les ruines. Cueillez-en rapidement huit et jetez-les au dans le feu central : l'odeur attirera Mokum, un orque qui n'aime pas qu'on fasse du mal aux fleurs.
  • Le troll des bois Urkflagit, qui ronfle paisiblement au nord-ouest du Mont Venteux, risque bien de se réveiller au mauvais moment... Une torche devrait suffire à le tirer de son sommeil, mais le réveil en sursaut va certainement le rendre bien agressif, soyez sur vos gardes !

Récompenses

Les marques

Comme dans chaque escarmouche, vous aurez une chance d'obtenir, suivant le niveau sélectionné, l'une des quatre marques suivantes :

Première marque Première marque (niveau 35 à 44)

Deuxième marque Deuxième marque (niveau 45 à 59)

Troisième marque Troisième marque (niveau 60 à 65)

Quatrième marque Quatrième marque (niveau 60 à 65, difficulté élevée)

Mais aussi la Marque de campagne associée à la défense d'Amon Sûl :

Maque  de la campagne d'Eruilan

En plus naturellement des marques de garde, d'écuyer ou de fantassin, en version vétéran si vous étiez 6 au moins, d'un tribut en argent et en butin.

Titre et prouesses

Vous progressez dans les prouesses liées à la tuerie des lieutenants à chaque fois que vous triomphez de l'un d'entre eux.

Le siège d'Amon Sûl a aussi sa prouesse dédiée, que l'on débloque en ayant tué une fois au moins chaque champion d'affrontement cité précédemment. Vous pourrez alors fièrement porter le titre de Défenseur d'Amon Sûl.

Précédent
Troubles à Bourg de Touque

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1096 aiment, 179 pas.
Note moyenne : (1332 évaluations | 106 critiques)
8,6 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(843 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1641 joliens y jouent, 3647 y ont joué.