Exclusivités - La Moria : Carnets de voyage 3/3

L'Eregion

On nous parle de la Moria... mais il y a bien une toute nouvelle zone avant comprise dans l'Eriador ! Une zone immense et surtout très variée... avec ses propres prouesses bien évidemment !

Cette nouvelle zone sert de transition entre la Trouée des Trolls et les mines de la Moria. C'est une carte pour les niveaux 49-52.

Carte Eriador

 

On y accède par deux chemins distincts. Nous avons le choix d'emprunter soit un chemin partant du sud de Tal Bruinen soit un autre passant par le val des Géants. Si l'on emprunte le premier, on arrive directement à un premier campement allié : Gwingris.

Il y en a 3 autres disséminés dans la région : Echad Eregion, Echad Dunann et bien sûr Mirobel et les forges de Tham Mirdain.

Chacun est bien sûr composé de PNJ vendeurs et d'autres offrant des quêtes. A Mirobel, il y a aussi des artisans utiles au déchiffrage et au forgeage des objets légendaires.

La zone est composée de vastes plaines vallonnées, des ruines et quelques arbres et arbustes. La région m'a étrangement inspiré les contrées du ROHAN... A l'extrême Est de celle-ci, nous retrouvons les cols des Monts Brumeux ainsi que le Caradhras. Ceux-ci sont un peu accessibles... mais à vos risques et périls.

Caradhras nocturne Caradhras

 

La carte est divisée horizontalement au sud par le cours asséché du Sirannon. Sa source étant non loin de l'entrée de la Moria.

Mirobel ainsi que les forges sont au sud-ouest. Le premier bastion est aux mains des peuples libres... mais les semi-orques et serviteurs de la main blanche rôdent non loin... Ce sera à vous de déjouer leurs plans et de les repousser !

En parlant des créatures et forces de l'Ombre présentes dans la région, on peut y voir des créatures semblables à celles déjà rencontrées auparavant : trolls des bois, lynx, loups, ouargues en tous genres, crébains, semi-orques, montagnards et j'en passe. Mais, il y a aussi de nouvelles bêtes comme les lézards ou Cornes rouges (identique à la monture que l'on aura dans la Moria)...

Redhorn Goat Lézard

 

Au sud-est, nous retrouvons le campement d'Echad Dunann, dernier camp avant d'entrer dans la zone pré-Moria. C'est là qu'il y a la porte de Hollin. Nous vous laissons le plaisir de découvrir cette petite zone semblable à un donjon public.

Porte Hollin

Pour répondre peut-être à une future question... j'ai rencontré des nommés dans la zone (éclat de béryl et autres) !

 

Les mines de la Moria

Bon, vous l'aurez compris, la Moria c'est grand, c'est gigantesque, c'est immense. Oui, mais encore ?

La Moria est constituée de plusieurs zones, et je ne vous propose ni plus ni moins que d'explorer ces différentes zones.

 

The Great Delving :

C'est la première zone que l'on voit en rentrant dans les mines. Les décors sont constitués d'un part de bâtiments et halls d'architecture naine et d'autre part de galeries creusées. Cette zone est également fort verticale et il est très facile de s'y perdre. On y trouve principalement des animaux des profondeurs peu ou pas agressifs ainsi que des gobelins.
Niveau moyen de la zone : 52.

 

 

 

The Silvertine Lodes :

Cette zone se divise en 3 parties :
- Au Nord-est, les mines gobelines. C'est la zone contrôlée par les gobelins, dans laquelle ils ont monté un camp.
Niveau moyen : 54.
- A l'Ouest, les mines. C'est un dédale de voies ferrées en hauteur ou en profondeur pour acheminer le chariot. On y rencontre principalement les mêmes animaux que dans le Great Delving mais en plus on y croise quelques gobelins, des vers luisants méchants et des dragonneaux.
Niveau moyen : 53.
- Au Sud-est, architecture naine encore. Par contre ici, elle est plus stricte, moins grandiose, moins marquée, et s'intègre dans les parois de la caverne. Cependant, les bâtiments restent fort imposants.
Niveau moyen : 53.

 

  

The Waterworks (le Système Hydraulique) :

Zone contenant tout le système hydraulique des mines. Elle est habitée principalement par des vers luisants, salamandres, lézards, grenouilles géantes ou araignées, avec une apparence blanchâtre, voire transparente pour les araignées. On peut également croiser quelques gobelins et orques plus ou moins corrompus.
Niveau moyen : 55.

 

 

The Flaming Deeps :

C'est une zone avec une architecture naine fort présente, comprenant quelques monuments grandioses, mais le tout sur un fond de lave et de cendres, environné par la fumée. On peut y croiser des vers des flammes, des dragonneaux ainsi que des orques du feu.
Niveau moyen : 56.

 

 

Zelem-melek :

Zone représentant l'apogée des nains et de leur architecture, faisant beaucoup penser à l'architecture gothique des cathédrales, les effets de lumière jouant dans ce sens. Ici, on sent la proximité des nains reprenant la Moria, de par le nombre de gobelins, chevaucheurs de ouargues et autres orques que l'on peut croiser, ainsi que les barricades assez rudimentaires presque à chaque carrefour. Ça fait vraiment penser à une zone de combat urbaine, et dans un décor pareil c'est tout à l'honneur de Turbine.
Niveau moyen : 55

 

 

The Durin's Way (la Voie de Durin) :

Cette zone toute en longueur est une zone avec plusieurs sous-zones :
- A l'Ouest : zone de prolongation du Great Delving, peuplée de divers gobelins, chevaucheurs de ouargues et morrovals. Architecture semblable à celle de Zelem-Melek mais en moins imposante, sans son aspect gothique (elle arbore même un aspect assez roman), avec au milieu un jardin, paraissant être à ciel ouvert mais étant, comme on peut le distinguer à travers les volutes en regardant le plafond, bel et bien sous terre.
iveau moyen : 54.
- Au centre : très belle salle, appelée The Stone Hall. Zone contrôlée par les nains.
- A l'Est : sorte de vivier pour morrovals dans lequel on retrouve morrovals (tient donc !) et chauves-souris. Caverne sans bâtiments.
Niveau moyen : 58

  

 

The Zirakzigil :

Montagne la plus haute des Monts Brumeux. Ici, on y accède par un de ses flancs, et on peut monter au sommet, je pense, en se frayant un chemin à travers les mobs. On peut y croiser ouargues, gobelins, chevaucheurs de ouargues, dragonneaux et vers des glaces (ça fait beaucoup de monde quand même pour le sommet d'une montagne).
Niveau moyen : 58.

Nud-Melek :

Zone ayant une architecture très gothique, imposante, avec notamment le Second Hall et ses immenses piliers en forme d'arbres faisant penser à une forêt. C'est également dans ce hall que se trouve le pont de Khazad-Dûm ainsi qu'une rivière de lave. On peut y trouver des orques, des gobelins, des dragonneaux, des vers luisants et d'autres animaux des profondeurs.
Niveau moyen : 57.

 

 

The Redhorn Lodes :

Cette zone aux tons plus chauds crée un contraste entre les constructions et la caverne nue, la mine et les habitations. Elle est habitée tant pas des orques et des gobelins que par des animaux des profondeurs et autres araignées.
Niveau moyen : 56.

 

 

The Foundations of Stone :

Vous avez toujours adoré faire des cauchemars ? Vous rêvez de rencontrer démons, orcs et trolls aspergés de peinture fuchsia hautement radioactive ? Alors ce lieu est fait pour vous ! Dans ces cavernes aux couleurs fuchsia et à l'eau verte, vous trouverez toutes sortes de créatures, animaux, araignées, orques et même trolls avec des excroissances fuchsia et un look inimitable. C'est à cet endroit que l'on accède à l'escalier sans fin (qui est écroulé au bout de 2 tours de pilier, donc la fin on la voit très vite...).
Niveau moyen : 59.

  

 

La Lorien

Lothlorien

Une fois n'est pas coutume, je range les violons et je vais être assez sévère avec cette zone.
Non pas qu'elle ne soit pas belle, ni même qu'elle ne respecte pas les écrits du professeur vu qu'encore une fois les gars de chez Turbine ont assuré de ce point de vue là mais...

Où se trouve la Lorien ?

Moi personnellement je n'ai vu que ses frontières. La zone, si elle est belle, est ridiculement petite à mon goût. Comprenant à ce que j'ai vu deux camps orcs aux abords de la Moria, elle offrira certainement une ou deux sorties sympathiques mais personnellement, en tant que grand amoureux des elfes, j'ai été terriblement frustré. Pourtant au premier abord ça démarrait bien, le Kheled-Zâram (lac du miroir) était là tout aussi beau que dans les descriptions des livres, les étoiles s'y reflétant même en plein jour comme de juste. L'entrée de la Lorien, non loin de là, laissait ressentir le havre de paix elfique qui nous attendait plus loin dans la forêt.


ScreenShot00077.jpg
ScreenShot00103.jpg
ScreenShot00100.jpg

Et puis... plus rien, des murs invisibles ou non bloquent l'avancée dans la forêt, il est impossible d'avancer et à cet instant c'est vraiment rageant.

Maintenant, les livres semblent nous permettre de voyager jusqu'à Caras Galadhon mais personnellement cela ne me suffit pas et je trouve franchement dommage ce blocage et ce vide ressenti dans cette partie de l'extension. Comme si les développeurs de Turbine avaient tout donné dans la Moria et n'avait pas eut le temps de conclure l'extension correctement...

flet

 

Les atouts de l'extension

- Immersion grandiose (musique, décors, trame épique,...)

- Deux nouvelles classes hybrides

- Personnalisation de son personnage de plus en plus développée grâce aux traits et aux armes légendaires

- Cartes immenses et très très soignées ! La zone de la Moria est sans chargement (hormis instances) !

- Ajout d'un porte-clefs, et mise dans le journal de quête de la plupart des objets de quêtes.

Les défauts de l'extension

- Certaines quêtes répétitives

- Les chiffres (par exemple chances de parer +204) à la place des pourcentages ne parlent vraiment pas au joueur.

- Dépendance encore plus grande au jeu (:D)

Nos conclusions

Belegrod :

Décors : 19/20
Somptueux, majestueux, immenses, parfois même mégalomanes, épiques, une grande variété de décors et d'ambiance. Tout cela me vient à l'esprit quand je dois parler des décors de l'Eregion, la Moria et la Lorien. Les devs m'ont surpris avec ceux-là, malgré tout ce qu'ils avaient dit, les captures d'écrans que j'avais pu voir, et les avertissements de mes collègues Beta-testeurs, j'ai été émerveillé par la Moria et la Lorien, ainsi que par l'Eregion dans une moindre mesure. Pour reprendre l'expression utilisée par Galhardir, « la Moria, c'est un gros poing dans la figure », et ce n'est que trop vrai ! Je tire mon chapeau aux devs sur ce point !

Bande sonore : 17/20
Une musique d'ambiance de très bonne qualité (mention toute particulière à la musique du second hall, un régal !) ainsi qu'un doublage de voix de très bonne qualité (la voix de Galadhriel est particulièrement bien réussie également). Cependant, étant donné que les doublages français n'ont pas encore été entendus, je ne prendrais pas trop en compte les doublages anglais. Je rajouterais comme point noir que le son software est (chez certaines personnes) toujours bourré de crépitements, et le son hardware toujours aussi peu quantifiable au niveau des effets et de l'ambiance sonore, c'est tout ou rien, et c'est d'ailleurs fort dommage.

Gameplay : 18/20
Le nouveau panneau de traits est certes assez difficile à prendre en main, de par le nouveau système, mais il permet une meilleure personnalisation de son personnage. Quant aux objets légendaires, un régal ! Dommage que ce soit limité à 6 objets par personnages et 2 emplacements dans lesquels on peut les mettre. Mais le bruit court que si le système reçoit un bon retour de la part des joueurs, on pourrait se retrouver par exemple avec des armures légendaires, et je croise les doigts pour que ce soit effectivement le cas ! Côté ennemis, bien que pas mal d'entre eux sont déjà connus, ceux-ci ont pour la plupart eu droit à des modifications graphiques (j'ai adoré le skin des gobelins ou encore du troll dans les Fondations de Pierre), et de nouveaux monstres font leur apparition, tous originaux et bien pensés, sauf peut-être les dragonneaux qui me donnent un peu de mal je l'avoue. De plus leur IA a été modifiée (les gobelins sont trop intelligents à mon goût, pour arriver à me descendre de 3 à 6 niveaux inférieurs à moi :-p) et ça donne un petit plus appréciable dans les combats.

Artisanat : 16/20
Le nouveau tiers ne créant pas de révolution dans l'artisanat, c'est donc l'ajout de guildes d'artisanats qui donne un gros plus dans celui-ci. Néanmoins, ce système est assez nouveau et ça se sent, car les nouvelles méthodes n'apportent pas de réel plus dans certaines branches, mais il faut s'attendre à des modifications et nouvelles méthodes dans les mois à venir pour celles-ci. Le fait que chaque personnage ne peut être que dans une seule guilde est également dommage pour ceux ayant déjà monté deux grands maîtres sur un seul personnage et doivent ainsi choisir la guilde. L'idée des recettes à cool down est par ailleurs une bonne idée car ça limite la production de masse et change des recettes à usage unique.

Personnages : 17/20
La montée jusqu'au niveau 60 des classes existantes rajoute un gros plus dans la personnalisation, avec la possibilité de se retrouver avec 2 persos de même classe ayant une façon de jouer fort différente, et les 2 classes rajoutées sont un régal, tant la sentinelle avec son gameplay unique que le Gardien des Runes avec son aspect technique. Dommage pour celui-ci que 2 ou 3 sorts, par leurs effets, soient très dérangeants du point de vue du lore (le lac gelé surtout m'a dérangé).

Monster Play : 8,5/10
Je me suis permis ici une note sur 10, étant donné que nous n'avons pu tester le Joueur contre Joueur à proprement parler, et que nous n'avons uniquement pu que contempler les nouvelles Landes d'Etten. A ce sujet, on ne peut que regretter l'absence de nouvelles zones PvP ou d'agrandissement (en plus j'ai même pas eu les armes de sièges et tranchées que je voulais ! :-p), mais les devs ont néanmoins grandement amélioré les Landes d'Etten, avec les nombreux nouveaux ajouts, comme les monstres dont le gameplay se rapproche plus à présent du gameplay des héros avec toutes les nouvelles compétences et les caractéristiques (moral-puissance-armure) plus proches de celles des héros. J'ai également grandement apprécié la disparition des étoiles, et le rajout de nombreux objectifs dans les Landes, malgré la crainte du surpeuplement de héros dans les Landes pour pouvoir bénéficier des bonus PvE, voir des arrangements monstres-héros pour les leur laisser. Mais cela, seul l'avenir nous le dira, tout comme l'équilibrage des landes !

Durée de vie : 18/20
Cette extension a une durée de vie très longue (plusieurs milliers d'heures) pour ceux voulant s'investir à fond, pour avoir les objets qui tuent, sans pour autant écarter les joueurs plus casuals qui y trouveront également leur bonheur en se contentant d'un peu moins, et cette casualité ne les pénalisera pas trop. De plus, le nouveau système d'instances que nous n'avons malheureusement pas pu explorer, semble se rapprocher un peu plus du système de World of Warcraft et semble donner un défi plus grand que les instances du Volume 1 à leurs débuts. Bref, tant casuals que joueurs plus réguliers trouveront leur bonheur dans cette extension.

Note globale : 18/20
J'attendais beaucoup de cette extension lorsqu'elle nous a été donnée à tester, et elle m'a apporté encore plus que ce à quoi je m'attendais. Turbine s'est vraiment surpassé dans cette extension, de telle façon qu'on excusera bien volontiers les devs pour les mises à jours gratuites plus médiocres auxquelles on a eu droit après le livre 11. J'espère pouvoir avoir droit à des extensions de la même qualité au cours des prochaines années, et que les devs continueront sur leur lancée avec tous les nouveaux systèmes ajoutés.



Nehuzel :

Décors : 18/20
Merveilleux et envoûtants, les décors de l'extension sont dignes d'œuvres d'art, vivantes et émouvantes par moment (comment ne pas vibrer lors de la traversée du pont des seigneurs nains ?). Les deux points en moins sont pour des histoires de goût personnel et de choix qui ne m'ont pas forcément entièrement convaincu pour Eregion.

Bande sonore : 18/20
Là encore, c'est du très haut niveau, les mecs de chez Turbine ont mis les petits plats dans les grands et c'est réellement plaisant. Pour tout dire, depuis que j'ai reçu le CD des musiques avec mon édition spéciale, je le passe en boucle sur le pc et c'est toujours aussi magique.

Gameplay : 16/20
Là je suis moins convaincu, surtout par la faute au panneau de gestion des traits chez les bardes (qui est un joyeux bordel) et au nouveau système de combat qui nous fait dire adieu aux pourcentages et qui du coup est difficile à aborder au départ même si à la longue nous nous habituerons, pour le moment, ce n'est pas ma tasse de thé... Pour les autres aspects par contre, je suis fan :D

Artisanat : -/20
Je n'ai pas testé et donc je ne noterais pas cette partie.

Personnages : 19/20
La sentinelle m'a bluffé, les 10 lvl supplémentaires sont bienvenus, le système de traits et d'armes légendaires permettent une personnalisation accrue, bref, presque que des points positifs ! Les sorts trop Wowesques du Gardien des Runes font que je ne peux pas mettre de note maximale mais sinon vraiment j'ai adoré.

Monster Play : -/20
Déjà sur les serveurs classique je ne pvmp pas, alors sur un serveur test où il n'y avait personne, ça ne risquait pas grand chose. Je reste neutre donc.

Durée de vie : 18/20
Potentiellement, MoM possède les atouts pour nous amuser durant de longues heures pour peu que l'on ne soit pas un hcg-nolife-pgm et qu'on prenne le temps de savourer l'histoire qui se déroule tout autour de nous, de profiter de l'univers de LotRO. Dans le cas des hcg, je craint que malgré les efforts consentis sur le PVE-HL, ils ne finissent par faire le tour en un ou deux mois de l'extension, mais bon, d'ici là un nouveau livre sera sorti ou presque et de toute façon entre temps ils auront pu profiter d'une extension vraiment réussie.

Note globale : 18/20
Franchement, une extension comme celle là, c'est un pied immense. Pour reprendre moi aussi Galhardir, MoM c'est un grand poing dans ta face ! Mais en plus d'être une bonne gifle au début, on se rend compte au bout d'une semaine à le tester, que la claque continue, d'heure en heure, qu'on est chaque fois étonné de voir jusqu'où les devs ont pu aller et que c'est vraiment très agréable. Si Turbine continue à bosser à ce niveau, j'ai hâte de voir comment ils aborderont le Rohan qui sera probablement (si on suit la logique des livres) la prochaine grande extension. Être capables de nous faire rêver, je crois que c'est la marque d'une extension qui mérite de loin à être connue, reconnue et savourée encore et encore...


Galhardir :


Décors : 19/20
Du grandiose, c'est somptueux, c'est magnifique! Un travail d'acharnés (on comprend pourquoi les dernières extensions gratuites étaient un peu « bâclées »). Pour ma part, mon PC n'étant pas une bête de course, je tourne en moyen/élevé et c'est déjà très joli ! Que dire alors avec les options graphiques au max et DirectX10... On peut se mettre à rêver de voir Minas Tirith ou le Rohan de manière aussi soignée !

Bande sonore : 18/20
C'est peut-être un élément peu important... mais qu'est-ce que ça apporte à l'immersion ! J'ai eu des frissons à entendre la chanson lorsqu'on s'aventure dans Khazad Dum... Le seul petit bémol... les bruitages qui sont toujours semblables aux autres (cris et autres compétences).

Gameplay : 16/20
La cote est ici un peu plus basse... mais ça n'en reste pas moins très bon ! Les petits bémols... Pas de nouvelles vertus ou traits de classe, les quêtes sont en grande partie similaires à celles que l'on connaît (tuer x mobs,...) et aussi, les mobs justement sont semblables si ce n'est qu'ils sont juste relookés. Maintenant, le système de traits et de personnalisation est un très bon point ! Il permet de voir des personnages diversifiés.

Artisanat : 17/20
Un nouveau tiers... des guildes d'artisanat pour des objets encore plus poussés et surtout, des objets légendaires qui évoluent au fur et à mesure, c'est du très bon. Le seul bémol est le fait de ne pouvoir être que dans une seule guilde d'artisanat par personnage. Sinon le fait de monter la réputation est, je trouve, pas mal. Cela permet entre autres de rendre certains objets rares ! Maintenant, ce sera au risque de voir les prix flamber à l'HV.

Personnages : 17/20
Ayant testé en anglais... je n'ai pu tout comprendre. De plus, nous avons eu des personnages 50 quasi directement et donc cela n'aide pas à la progression. Pour ma part, j'ai testé les deux. La sentinelle est parfaite pour soloter et son système de combos est vraiment novateur. Cela apporte un plus à son gameplay. Quant aux gardiens des runes, c'est une classe plus complexe. Il faut vraiment anticiper le combat pour régler la jauge... vers les dégâts ou les soins. En mode attaque... c'est une véritable machine de guerre... mais attention à l'armure légère !

Monster Play : -/20
Je n'ai pas testé non plus et donc ne me permets pas de mettre une cote sur des lectures d'articles. Le seul bémol : est-ce que les Landes seront encore peuplées? Les monstres vont être up 60 directement... les héros devront patienter un peu sinon, ils vont prendre de belles dérouillées. De plus l'ajout d'une nouvelle carte/zone aurait peut-être été intéressant... afin de ne pas tourner toujours en rond. Sinon, je pense que le fait d'influencer le monde hors PVP et réduire surtout le cout de réparation des héros va réconcilier certains avec les Landes.

Durée de vie : 17/20
Difficile de juger... chacun ayant un temps de jeu différent. Pour les casuals, la durée sera très bonne ! Il y a largement de quoi faire ! Pour les hardcore gamers... l'up jusqu'au 60 et les différentes instances bouclées sera vite fait en quelques mois (cf. article WoW... lvl 80 en 27h). Sinon, les futurs ajouts gratuits, les rerolls et le fait de profiter des décors et de l'immersion donne une durée de vie assez importante à l'extension !


Note globale : 18/20
Comme je l'ai dit, les développeurs se sont franchement surpassés ! L'immersion est énorme et les challenges de taille ! Cette extension est dans la même lignée que le jeu de base... ceux qui aiment les Ombres d'Angmar... ne seront pas du tout déçus et pour les autres plus indécis, je pense que la Moria les réconciliera avec LOTRO ! Lors de notre test, nous n'avons pas pu explorer toute la trame épique... mais celle-ci a l'air encore riche en rebondissements ! Pour ma part, j'ai eu des échos de petites instances..... encore non dévoilées par personne... mais ça je vous laisse découvrir par vous même... Comme mes collègues rédacteurs/testeurs... si on me dit qu'il faut attendre 2 ans pour le Rohan et autres, mais que ce sera du même acabit que la Moria... je signe des deux mains de suite ! Que du bonheur !

 

Récapitulatif :

                                  Points notés Belegrod Nehuzel Galhardir Moyenne
                         Décors 19/20 18/20 19/20 18,7/20
                                  Bande sonore 17/20 18/20 18/20 17,7/20
                            Gameplay 18/20 16/20 16/20 16,7/20
                          Artisanat 16/20 / 17/20 16,5/20
                              Personnage 17/20 19/20 17/20 17,7/20
                               Monster Play 8,5/10 / / 17/20
                               Durée de vie 18/20 18/20 17/20 17,7/20
                                 Note globale 18/20 18/20 18/20 18/20

Sur ce, cela a été un plaisir de tester ce jeu en avant première et surtout de vous faire partager nos avis! Nous espérons vous avoir convaincu du bien fondé de cette extension! Nous remercions bien évidemment tout le staff de Jol de nous avoir offert cette chance (merci Scalp!) et surtout aussi Mathias/1st1 qui nous a permis d'avoir cette clé Bêta.

Lire le début : Carnet de voyage, première étape.

Lire le précédent : Carnet de voyage, deuxième étape.

Précédent
Exclusivités - La Moria : Carnets de voyage 2/3

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1120 aiment, 181 pas.
Note moyenne : (1359 évaluations | 106 critiques)
8,2 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(852 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1666 joliens y jouent, 3680 y ont joué.