Types de dégâts et résistances

Instructions à l'attention de la défense des Peuples Libres de la Terre du Milieu, par Halbarad, Commandant des Rôdeurs d'Esteldin

Halbarad, Commandant des Rôdeurs d'Esteldin

Halbarad a prononcé ce discours lors d'un conseil militaire tenu à la demande d'Aragorn, auquel ont participé des représentants de chaque Peuple Libre et de chaque région des Terres du Milieu.

Merci à tous d'être venus à ce conseil. Tous ne me connaissent peut-être pas, je suis Halbarad, Commandant des Rôdeurs d'Esteldin en l'absence d'Aragorn.

Amis des Peuples Libres, les combats que nous menons sur tous les fronts sont d'une violence inégalée, et des créatures jusque là pacifiques ou indifférentes à leur entourage sont maintenant sous le contrôle de l'ennemi. Afin de mieux organiser notre défense, je vais commencer par vous rappeler les différents types de dégâts connus et qui sont à notre disposition, puis je vous parlerai des résistances de certaines créatures, et plus encore leurs faiblesses, sujet qui nous intéresse particulièrement.

Rapports d'observation

Une multitude de créatures hostiles peuple la Terre du Milieu depuis que l'Ombre d'Angmar s'étend jusqu'à nos contrées. Certaines sont terriblement coriaces et nos armes les plus acérées semblent à peine les blesser, d'autres au contraire tombent sous nos coups les plus faibles, dès lors qu'ils ont été portés avec une arme bien choisie. Pressentant une possibilité de faire basculer l'issue des conflits en notre faveur, j'ai demandé à des Maîtres du Savoir reconnus de la Terre du Milieu d'accompagner chacune des unités de Rôdeurs parties en repérage en zone hostile.

Détails d'analyse d'une Eausombre putride
Détails d'analyse d'une Eausombre putride

J'ai reçu de multiples rapports comme celui-ci, détaillant avec précision forces et faiblesses de chaque créature. Ce qui nous concerne aujourd'hui, c'est la section Réduction, dans le cadre du bas, qui décrit les résistances de la créature observée.

Cette analyse se lit ainsi : le sujet est ici extraordinairementrésistant aux armes de Nain ancien et Beleriand, parfaitement inadaptées à ce combat. L'attaquer avec feu ou lumière ne serait guère plus efficace, puisque l'ennemi est encore remarquablementrésistant. Foudre ou froid serait un choix légèrement plus astucieux puisque la créature n'a qu'une résistance moyenne, mais c'est ici sans hésiter des dégâts d'Ouistrenesse qu'il faut infliger à cette Eausombre : sa résistance étant faible, elle va se tordre sous la douleur d'une arme de ce type et succomber rapidement.

Istuienn, dépositaire des savoirs anciens des Rôdeurs d'Esteldin, m'a fait parvenir quelques notes historiques afin d'éclairer la présentation, en voici le contenu :

Dégâts de Beleriand sur la Masse de Chanson
Dégâts de Beleriand sur la Masse de Chanson
Commençons par présenter rapidement les enchantements dont certaines armes ou objets peuvent être pourvus par les forgerons et autres artisans, ainsi que des puissances que certains individus peuvent invoquer par leur seule force mentale.

Les différentes catégories de dégâts spécifiques connus à ce jour sont au nombre de 8.
Les premiers, venus de nos savoirs antiques, sont :

  • Beleriand : cette région d'Arda, située au Nord-Ouest des Terres du Milieu, fut le théâtre de la bataille opposant Elfes et Hommes à Morgoth, durant le Premier Âge. Elle a disparu à la fin du Premier Âge et bordait l'Ered Luin.
  • Nain ancien : la maîtrise des forgerons Nains n'est plus à démontrer. On sait aujourd'hui qu'ils ont forgé une grande partie des armes des Premier, Deuxième et Troisième Âge qui sont entrées dans la légende.
  • Ouistrenesse : c'est ainsi que certains nommaient autrefois l'île du Númenor. L'étymologie vient sans aucun doute d'un des multiples surnoms que l'on donnait à ses habitants : les Hommes de l'Ouest.

Je vous renvoie aux nombreux ouvrages sur les armes légendaires, dont la plupart sont pourvues d'un des trois type de dégâts ci-dessus. Elrond, qui possède l'exemplaire le plus détaillé dans sa bibliothèque de Fondcombe, a fait copier l'ouvrage en question afin que ce savoir soit communément répandu.

A ces types de dégâts venus du fond des Âges, s'en ajoutent deux autres auxquels certains de nos ennemis sont très sensibles :

  • Feu : il s'agit bien sûr de l'élément, que certains parviennent à domestiquer par la pensée.
  • Lumière : c'est en quelque sorte l'opposition directe à l'Ombre du Mordor. Les notions de rayonnement ou de radiance lui sont parfois associées.

Nous avons connaissance de trois autres types de dégâts :

  • Bien que les rapports qui me sont parvenus en tiennent compte, aucune créature à ce jour ne semble particulièrement sensible à la foudre ou au froid.
  • Enfin le dernier type de dégâts connu est celui de l'Ombre. Seuls certains de nos ennemis l'utilisent, et nous avons appris à le connaître et le craindre, tant il sème la confusion dans l'esprit des plus nobles. A ma connaissance, nul parmi les Peuples Libres n'en a le contrôle, et c'est certainement mieux ainsi.

Première approche

Associer un type de dégâts à un genre de créature n'est pas chose aidée, notamment parce que si dans les grandes lignes les faiblesses sont communes, on dénombre des cas particuliers qui peuvent induire en erreur.

Prenons l'exemple des Trolls : cette famille est globalement sensible à la lumière, et de façon moindre au feu. Cependant la variante Errant des bois, peut-être parce qu'elle se rapproche de la nature, est nettement plus affectée par le feu que les autres, elle est par ailleurs légèrement sensible au Beleriand.

Afin d'éviter de noyer vos unités dans les détails de ces recherches, je vous invite à leur présenter le tableau qui suit. Il associe aux ennemis les plus courants le type de dégâts à favoriser en règle générale. Lorsqu'il s'agit d'organiser une défense en hâte, mieux vaut avoir cela à l'esprit que rien du tout.

Beleriand  Insectes, Mal ancien
Nain ancien Dragons
Ouistrenesse Morts
Feu Nature, animaux, Trolls
Lumière Orcs, Trolls

Détail des faiblesses, par genre de créature

L'Être spectral, comme tous les morts, est sensible à l'Ouistrenesse
L'Être spectral, comme tous les morts, est sensible à l'Ouistrenesse

En complément de la synthèse qui précède, il me paraît important de planifier nos assauts sur les forces ennemies en prenant soin d'analyser en détail leurs faiblesses. A cette fin, les notes que m'ont ramené les Maîtres du Savoir sont d'une valeur inestimable.

La sensibilité de quelques espèces à certains types d'attaques était bien connue, cependant la plupart nous échappait encore et aucun manuel militaire ne traitait de cela. La synthèse qui suit permet d'enfin regrouper les faiblesses de chaque type d'opposant.

La plupart des animaux, ainsi que certaines créatures de l'Ombre, ont des appellations différentes suivant les régions. Les Crébains des Terres solitaires ne sont guère différents des Hendrovals de l'Ered Luin, qu'on nomme Ailes noires dans d'autres régions. Afin d'éviter de rendre cette liste confuse, une seule entrée par créature a été reportée, sauf bien sûr lorsque les faiblesses diffèrent.

Notez par ailleurs que les notes en question ne précisent pas la sensibilité à chaque type de dégâts, comme on a pu le voir en analysant le rapport : dans certains cas, la créature est globalement très résistante, et on pointe juste une légère faiblesse, mais elle peut rester remarquablement résistante même pour le type en question. Dans d'autres, elle est d'une sensibilité telle qu'une blessure en apparence mineure lui sera fatale. Dans tous les cas, utiliser la bonne arme sera bénéfique.

Cette liste est présentée par genre de créatures, par ordre alphabétique.

Animaux

  • Aurochs - (aucune)
  • Blaireaux - (aucune)
  • Barghest - (aucune)
  • Bêtes - Feu
  • Chauves-souris - (aucune)
  • Crapauds - (aucune)
  • Crébains - (aucune)
  • Griffemorts - Nain ancien
  • Kergrims - Feu
  • Kilpa-kita - (aucune)
  • Loups - Feu
  • Lynx - (aucune)
  • Mammouths - (aucune)
  • Cervidés - (aucune)
  • Ouargues - (aucune)
  • Ours - (aucune)
  • Rats - (aucune)
  • Tortues - (aucune)

Dragons

  • Drakes - Nain ancien
  • Salamandres - Nain ancien
  • Vers - Nain ancien

Géants

  • Géants - (aucune)
  • Ogres - (aucune)

Hommes

  • Angmarims - (aucune)
  • Corcurs - (aucune)
  • Couronne de fer - (aucune)
  • Gauradans - (aucune)
  • Montagnards - (aucune)
  • Peuple Pâle - Lumière
  • Pilleurs de tombes - (aucune)

Insectes

  • Araignées - Beleriand, lumière
  • Mouches faucheuses - Beleriand
  • Nicbriqueux - Beleriand
  • Essaim de mouches - Beleriand
  • Rampants - Beleriand

Invisible

  • Fantômes - Lumière, Ouistrenesse

Nains

  • Poings-bourrus - (aucune)

Nature

  • Huorns - Feu
  • Racines - Feu
  • Rôdes-Marais - Feu

Mal ancestral

  • Esprits décharnés - Beleriand
  • Macabras - Beleriand
  • Morrovals - Beleriand
  • Sans-noms - Beleriand

Morts

  • Eausombres - Ouistrenesse
  • Esprits - Ouistrenesse
  • Êtres des Galgals - Ouistrenesse
  • Ombres - Ouistrenesse

Objets

  • Engins de siège - Feu

Orcs

  • Demi-orcs - Beleriand
  • Gobelins - Lumière
  • Orcs - Lumière
  • Ourouks - (aucune)

Trolls

  • Gorthorogs - Lumière et feu
  • Trolls - Lumière et feu
  • Trolls des bois - Feu, lumière et Beleriand

Voilà l'étendue de nos connaissances à ce jour. Si certains ici peuvent compléter cette présentation, qu'ils n'hésitent pas à le faire : il s'agit là d'une première étape et nous pourrons certainement recueillir d'autres informations dans les mois à venir.

Merci à tous, n'oubliez pas d'emmener les documents à distribuer à vos unités de défense.

Les conjonctions, tout un art...
Sommaire :
  1. Mécanismes de combat
  2. Les conjonctions, tout un art...
  3. Types de dégâts et résistances

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1096 aiment, 179 pas.
Note moyenne : (1332 évaluations | 106 critiques)
8,6 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(843 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1641 joliens y jouent, 3647 y ont joué.