Journal des développeurs : Rétrospective du 14e anniversaire - L'histoire de Gisli

Par Jeff "MadeOfLions" Libby

Souvenons-nous du bon vieux temps

Au cours de la journée la plus chaude de l'année jusqu'à présent, tandis que la neige avait suffisamment fondu sur les pelouses pour qu'il semble impossible que l'hiver tienne encore longtemps, Cordovan prit la parole lors de l'une de nos réunions virtuelles hebdomadaires. "L'anniversaire de SdAO approche," dit-il, "donc si quelqu'un dans l'équipe souhaite écrire un journal de développeur pour commémorer l'occasion, n'hésitez pas à nous contacter et à proposer un sujet."

Défi relevé ! Après tout, j'aime écrire sur SdAO presque autant que j'aime écrire pour SdAO ! Je passais donc une partie de cet après-midi étonnamment agréable à réfléchir à des sujets appropriés pour le quatorzième (vous y croyez ?!) anniversaire de mon jeu préféré.

Il ne me fallut pas longtemps pour aboutir à une question : que penserais-je de la toute première quête que j'avais conçue pour SdAO ? Après tant de temps, je n'arrivais pas à me souvenir exactement de laquelle il s'agissait, aussi je passai au peigne fin notre système de fichiers à la recherche de réponses, en essayant d'en réduire le nombre.

Je ne vais pas vous mentir : Je me sentis un peu comme Gandalf. Puis je trouvai enfin la réponse que je cherchais.

En l'an 2005 de l'ère moderne

Cette histoire commence à une époque différente : non pas il y a quatorze ans, mais seize. C'était en novembre 2005, et je venais d'entamer mon premier jour chez Turbine, une société de jeux vidéo de la région qui développait un MMORPG basé sur le Seigneur des anneaux. Je me souviens du sentiment d'émerveillement que j'avais éprouvé en arpentant les couloirs, alors déroutants, tapissés de magnifiques illustrations conceptuelles, jusqu'à des box faiblement éclairés offrant des aperçus alléchants de la Terre du Milieu. "C'est le Guetteur des Eaux ?" J'avais posé la question à un artiste tandis que mon superviseur venait me présenter.

"C'est UN Guetteur," avait-il répondu et j'avais hoché sagement la tête.

Ah, bien sûr, rien que ça. Rien qu'UN Guetteur des Eaux ! Et toi, qu'est-ce que tu as vu au boulot aujourd'hui ?

Mais j'étais le petit nouveau de l'équipe et je passais la majeure partie de cette première semaine à essayer de prétendre que je n'étais pas en admiration constante devant tout ce que je voyais. Enfin, ça et tenter d'apprendre tout ce que je devais savoir pour mon tout premier emploi professionnel de développeur de jeux. Il y avait des structures de fichiers à apprendre, des tableaux et des tableaux d'informations à comprendre, des outils propriétaires utilisés nulle part ailleurs dans l'industrie à maîtriser. Ça faisait beaucoup et je me sentais plutôt dépassé. Le simple fait d'habiller les PNJ paraissait impliquer dix fichiers différents, dont chacun devait être doté de valeurs particulières pour s'afficher correctement.

Je chargeai un PNJ Hobbit. "On utilise un Hobbit blond comme modèle," me dirent-ils, "parce que les Hobbits ne sont que rarement blonds."

Par la suite, je finis par gagner mon Hobbit blond.

Mais en novembre 2005, Bingo Bophin était encore à des années-lumière. Les membres les plus anciens de l'équipe (dont les vétérans se souviendront : NobOrBob, Keth et Orion) voulaient que je commence doucement et ils me suggérèrent de concevoir une simple quête vectorielle. J'avais rejoint l'équipe au moment où Ered Luin commençait à être implémenté, et ma quête devait donc servir à guider les joueurs depuis la zone de départ du Palais de Thorïn jusqu'à un second centre de quêtes.

Parlons du "plat favori de Gisli"

Vecteur de départ

Le fils d'Ormr, Gisli, a récemment reçu sa première affectation au relais de la Vallée de Thrain, et Ormr est fou d'inquiétude. Il vous a demandé de collecter des griffes de norbog, un ingrédient essentiel du plat favori de Gisli, afin qu'Ormr puisse le préparer pour son fils.

"Le plat favori de Gisli" fit sa première apparition le 18 novembre 2005, à 19h04, lorsque je répertoriai la quête dans le système de fichiers avec le commentaire suivant : "Le test unitaire a révélé que la 'Griffe de norbog' et 'Le plat favori de Gisli' se comportent bizarrement (double-cliquer tente de les utiliser au lieu de les ramasser), et le [n] du plat ne semble pas fonctionner. À part ça, tout devrait fonctionner." Même si je ne m'en souviens pas précisément, la description en dit long : Je peux presque me voir, de plus en plus frustré parce que les objets ne font pas ce que je veux qu'ils fassent, tandis que l'horloge affiche bien plus que 18 heures, heure à laquelle j'aurais dû repartir chez moi. La méta-balise [n] que je mentionne dans la description signale que l'article est un nom propre ; si elle ne fonctionnait pas, cela signifierait que le jeu afficherait cet objet comme : "Le Le plat favori de Gisli", ce qui n'est pas génial. En tant que tout nouveau membre de l'équipe, je devais être prêt à tout pour les impressionner et leur prouver que m'embaucher n'était pas une erreur... c'est peut-être pour cela que j'ai ajouté ce commentaire optimiste à la fin de la vérification : "À part ça, tout devrait fonctionner." (Faites-moi confiance !)

Quand vous parliez à Ormr, il vous offrait la quête :

'Bonjour et bienvenue ! J'espérais que quelqu'un comme vous passerait par ici. Vous voyez, c'est mon fils, Gisli. C'est un bon Nain, mais il est jeune, et il n'a pas l'expérience de ses aînés. Gisli vient de recevoir sa première affectation au relais de la Vallée de Thrain.

'Je veux envoyer à Gisli sa nourriture préférée pour qu'il sache que je pense à lui, mais je n'ai pas l'ingrédient essentiel : des griffes de norbog ! Si vous pouviez m'apporter quatre griffes de norbog, je sais que Gisli serait ravi !'

En relisant ça après si longtemps, je me rends compte à quel point les concepteurs de contenu mettent d'eux-mêmes dans chacune de leurs quêtes. Avais-je sciemment fait de cette première quête l'histoire d'un jeune Nain complexé, désireux de prouver qu'il possède les qualités requises pour se présenter fièrement à sa première affectation aux côtés de ses aînés ? Je ne l'aurais pas cru... mais cela semble assez évident maintenant, avec le recul !

L'attribution de cette quête est également intéressante car elle met en évidence un élément d'adaptation précoce dans SdAO. Le type de monstre "norbog" commença sa vie comme l'équivalent de SdAO des nicbriqueux dont Sam parlait dans les Marais de l'Eau-aux-Cousins. Contrairement à ces insectes, en tant que monstres de MMO, on leur octroya une taille immense, mais ils ressemblaient quand même à des créatures que les Nains et les Elfes auraient nommées différemment. Donc dans cette quête, Ormr demande des griffes de norbog pour l'aider à créer 'Le Le plat favori de Gisli'. (J'espère que j'ai réglé ce problème de méta-balise [n]...)

Les joueurs avaient 50 % de chance de trouver des griffes sur chaque norbog, mais comme tous ceux qui ont joué à un MMO pourront vous le dire, 50 %, ça ne donne pas toujours l'impression d'être 50 %. Ce n'est pas parce qu'Ormr voulait quatre griffes que tuer huit norbogs suffirait. Mais quand vous les rameniez enfin, il était heureux :

'Oh, excellent ! Je vais les piler et les ajouter au ragoût... Et voilà ! Gisli va l'adorer, et je sais qu'il sera heureux de le recevoir.

'Pourriez-vous lui apporter ce repas ? Il sera ravi. Vous le trouverez au sud d'ici, au relais de la Vallée de Thrain. C'est sa toute première affectation !'

En revanche, revenir sans les quatre griffes de norbog donnait ça :

'J'ai commencé à préparer le reste du plat, mais j'ai vraiment besoin de ces griffes de norbog, <NOM DU JOUEUR>. C'est l'ingrédient le plus important, et je suis convaincu que c'est grâce à elles que Gisli aime ce plat !'

Si vous consultiez votre journal de quêtes, vous n'obteniez que peu d'informations sur votre destination, même si le système de guide de quête n'était pas implémenté avant des années :

Apportez le plat favori de Gisli à Gisli au relais de la Vallée de Thrain.

Et lorsque vous finissiez par trouver Gisli, il vous accueillait avec une anecdote qui, avec le temps, deviendrait l'une de mes marques de fabrique en matière de quêtes : le donneur de quête a fait une erreur quelconque, qui entraîne des résultats amusants :

Gisli accepte le repas et pousse un soupir. 'Encore ! C'est le troisième repas que mon père m'envoie en trois jours ! Quand va-t-il réaliser que je suis un Nain adulte et plus un enfant qu'il faut dorloter ?

'Enfin, je ne vous en veux pas. Merci pour le repas. Peut-être qu'un jour mon père se rendra compte que je ne suis plus le Nain à la barbe fine de soixante ans dont il se souvient.'

Et c'était fini ! Une simple quête vectorielle avec une collecte d'objets au début, et une anecdote naine pour pimenter le tout. Puisque la quête était parfaite, il n'y aurait pas besoin d'y revenir dans les jours, les mois ou les années à venir...

Le plat favori de Gisli à travers les âges

Trois jours plus tard, je m'y remettais.

Le fils d'Ormr, Gisli, a récemment reçu sa première affectation au relais du Val de Thrain, et Ormr est fou d'inquiétude. Il vous a demandé de collecter des griffes de norbog, un ingrédient essentiel du plat favori de Gisli, afin qu'Ormr puisse le préparer pour son fils.

"La Vallée de Thrain" était devenue "Le Val de Thrain", un changement qui devait être appliqué à chacune des nouvelles quêtes réalisées dans la région. Cette version de la quête présente une incohérence avec le jeu actuel :

Apportez quatre griffes de norbog à Ormr 'aux Palais de Thorïn'.

À un moment donné, mais pas encore à cette époque, une décision similaire à celle qui changea le nom de "Vallée de Thrain" en ferait de même avec "les Palais de Thorïn" pour le passer au singulier.

Le lendemain eut lieu une nouvelle révision de la quête. Si les premières versions ne précisaient pas où trouver les norbogs, l'un de mes superviseurs avait dû me faire part de certains retours, car il y avait maintenant des indications :

Ormr souhaite que vous récupériez des griffes de norbog et les lui rameniez. Les norbogs se trouvent entre les Palais de Thorïn et le Val de Thrain, le long de la rive ouest de la rivière.

Ce n'était pas parfait (j'aurais dû utiliser le pluriel "nerbyg" (en anglais) au lieu de "norbogs"), mais l'ajout d'informations d'orientation devrait aider les joueurs à trouver plus facilement les cibles griffues de la quête.

Le jour suivant, je procédai à quelques ajustements mineurs, en changeant le texte d'instruction de la quête en : "Apportez à Gisli le repas préparé par son père". Peut-être que je n'aimais pas la répétition de "Apportez à Gisli le plat favori de Gisli" ?

Et "Le plat favori de Gisli" resta tranquille pendant presque deux mois. Les quêtes restent rarement inchangées aussi longtemps de nos jours, car le calendrier de sortie d'un jeu en production est beaucoup plus rapide que celui d'un jeu inédit. Pendant ces deux mois, je commençai à travailler sur d'autres quêtes, dont l'instance de départ pour les nouveaux joueurs Hobbits, "Une voie au cœur des ténèbres" (j'y rencontrai mon tout premier Nazgûl !). En février 2006, 'Le plat favori de Gisli' fut révisée. Au cours de ce processus, d'autres yeux que les miens parcoururent la pile de quêtes pour les peaufiner, améliorer le choix des mots, vérifier qu'elles étaient bien adaptées à la Terre du Milieu et effectuer une vérification générale de la qualité.

'Bonjour et bienvenue ! Un peu d'aide ne serait pas de refus. J'ai un petit problème - rien de terrible, remarquez, mais difficile pour ce vieux Nain. Vous voyez, c'est mon fils, Gisli. C'est un bon garçon, mais il est jeune, et il n'a pas l'expérience de ses aînés. En fait, il vient de recevoir sa première affectation au relais de la Vallée de Thrain.

'Je veux envoyer à Gisli son plat favori pour qu'il sache que je pense à lui, mais je n'ai pas l'ingrédient le plus important : des griffes de norbog ! Si vous pouviez m'apporter des griffes de norbog, je sais que Gisli serait ravi ! Vous trouverez des norbogs sur la rive opposée de la rivière, à l'ouest d'ici.'

Nous sommes revenus à la Vallée de Thrain, donc le changement en 'Val de Thrain' dut avoir lieu au cours d'une autre réunion. Mais de manière générale, nous progressions vers une meilleure qualité : les norbogs étaient maintenant nerbyg (en anglais), et Ormr lui-même bénéficiait d'un peu plus de personnalité : c'était un vieux Nain, ce qui expliquait pourquoi il n'accomplissait pas cette tâche lui-même. C'est un problème que nous n'avons pas toujours abordé au cours de SdAO, en particulier avec les Rôdeurs, mais même à ce stade précoce, vous pouvez voir que le concepteur qui a corrigé cette quête (Berephon dans ce cas) a essayé d'expliquer pourquoi ce doit être le joueur qui fait la livraison.

D'autres mois passèrent avant que 'Le plat favori de Gisli' ne soit à nouveau modifiée, cette fois en réponse à ce qui dut entraîner une longue journée pour l'équipe : cette quête et une poignée d'autres dans la région virent augmenter leur récompense en XP. C'est toujours agréable ! Puis, à la fin du mois de juin 2006, la quête changea à nouveau.

'Bonjour et bienvenue ! Un peu d'aide ne serait pas de refus. J'ai un petit problème - rien de terrible, remarquez, mais difficile pour ce vieux Nain. Vous voyez, c'est mon fils, Gisli. C'est un bon garçon, mais il est jeune, et il n'a pas l'expérience de ses aînés. En fait, il vient de recevoir sa première affectation à Noglond dans la Vallée de Thrain.

'Je veux envoyer à Gisli son plat favori pour qu'il sache que je pense à lui, mais je n'ai pas l'ingrédient le plus important : Des pattes de grifferoche ! Si vous pouviez m'en apporter, je sais que Gisli serait ravi ! Vous trouverez des grifferoches dans l'ancienne mine, à l'ouest du Palais de Thorïn.'

Quoi, quoi, quoi ? Et les norbogs ? Non seulement le plat favori au monde de Gisli a changé suite à une simple correction, mais on envoie maintenant les joueurs dans un endroit complètement différent pour récupérer les ingrédients ! On leur demande également de rassembler huit pattes, qu'on trouve à une fréquence de 100 %, plutôt que quatre griffes à 50 %, ce qui me semble être une amélioration. Au cours des tout premiers niveaux et dans des zones de départ qui seront sûrement très peuplées, vous voulez trouver des objets de façon constante.

Pour ne pas être éclipsé par l'afflux soudain de grifferoches et la disparition des norbogs, le relais a désormais un nom : Noglond ! En tant que concepteurs de quêtes, nous avons tendance à utiliser des noms provisoires pour les PNJ et les lieux, jusqu'à ce qu'un de nos experts nous fournisse des noms adaptés à la Terre du Milieu, et une fois qu'ils sont intégrés, la quête commence vraiment à prendre vie. Ces jours de baptême ont toujours été mes préférés, depuis mes débuts de jeune concepteur de contenu de 27 ans à la barbe fine. Il ne nous reste plus qu'à déterminer si c'est la "Vallée de Thrain" ou le "Val de Thrain", et tout sera réglé...

Gisli, le fils d'Ormr, a récemment été affecté à son premier poste à Noglond, le relais du Val de Thrain. Le Nain veut préparer à son fils son plat favori pour lui montrer qu'il pense à lui.

Et le 19 juillet 2006, nous réussîmes ! Le Val de Thrain resterait pour toujours, et avec la bonne orthographe.

Le jeu vit !

"Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar" sortit en avril 2007, et les joueurs du monde entier célébrèrent la véritable perfection qu'était 'Le plat favori de Gisli'. Attendez, on me dit qu'il y a eu un nouveau changement dans la quête, un an après la sortie ?

Les grifferoches se trouvent dans l'ancienne mine, à l'est du Palais de Thorïn. Ormr se trouve sur la route sud, qui relie le Palais de Thorïn à Noglond.

La mine est passée d'un côté à l'autre du Palais de Thorïn, démontrant ainsi l'une des vérités du développement des MMORPGs : aucune quête n'est jamais vraiment terminée, surtout lorsque les joueurs commencent à explorer et à partir à l'aventure, à arpenter le paysage et à vivre dans leur monde. 'Le plat favori de Gisli' pourrait encore être améliorée, même encore aujourd'hui.

Mais il y a quelque chose de vital, de véridique dans le processus par lequel une quête commence comme un germe d'idée, et grandit et change au fur et à mesure de son développement. Le Seigneur des anneaux n'a pas jailli totalement terminé de l'esprit du professeur Tolkien ; il l'a façonné et modelé au cours d'années de travail acharné, et je pense qu'il convient donc que notre adaptation de son monde subisse elle aussi un processus similaire de croissance et d'amélioration.

Joyeux anniversaire ! Espérons en vivre bien d'autres encore !

Réactions (1)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1138 aiment, 179 pas.
Note moyenne : (1376 évaluations | 106 critiques)
8,4 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(859 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1684 joliens y jouent, 3698 y ont joué.