Journal des développeurs : L'héritage d'une mise à jour, la création de la Forêt Noire et plus

Journal des développeurs : L'héritage d'une mise à jour, la création de la Forêt Noire et plus
 
Rien n'est plus gratifiant, pour nous, que d'appréhender un lieu véritablement emblématique de la Terre du Milieu. Nous nous plongeons dans les textes, discutons, réfléchissons avant de nous retrousser les manches pour retranscrire humblement cet environnement que nous aimons et admirons en termes de paysage, scénario, sons et jeu. C'est exactement ce qu'il s'est passé pour notre dernière mise à jour, "L'héritage du Nécromancien" : les événements nous ont donné l'opportunité d'explorer le Rhovanion.
 
Nous espérons que vous apprécierez d'arpenter ces fameuses étendues boisées que traversèrent quatre-vingts ans plus tôt treize nains, un magicien et un soi-disant cambrioleur partis affronter un dragon. Nous souhaitons vous faire part de nos réflexions sur la conception de cette région et des bastions du Nord : le Royaume sylvestre des Elfes, les hommes de Dale et le Royaume nain du Mont Solitaire.
 
 

Jeff "MadeOfLions" Libby, concepteur de contenu

 
Nous n'étions pas passés par la Forêt Noire depuis longtemps ! En 2009, les missions doubles de l'Armée d'Or et de la Garde secrète nous avaient emmenés dans le sud de la Forêt Noire à la sortie du pack d'extension Le siège de la Forêt Noire. Dans le monde réel, ma fille venait juste de naître... Voilà que nous retournons sur ces lieux, et elle va sur ses neuf ans ! Comme le temps file ! Au cours de ces neuf années, nous sommes allés dans bien des contrées : Enedwaith, Pays de Dun, Isengard, Grand fleuve, nous avons arpenté tant de fois le ROHAN et le Gondor (sans oublier l'Ithilien), les Landes désertiques et le plateau de Gorgoroth, dans le Mordor. Mais sur la Terre du Milieu, à peine un mois et demi s'est écoulé ! La mission de l'Armée d'Or touche enfin à son terme. Galadriel et Celeborn affrontent les forces encore stationnées à Dol Guldur, la forteresse du Nécromancien, et vous découvrirez dans les prochains chapitres du Livre noir du Mordor que votre aventure sert leur cause.
 
Le Siège de la Forêt Noire nous avait emmenés au sud de ces bois, où Sauron s'était installé dans le plus grand secret pour lécher ses plaies et récupérer ses forces pendant les longues années qui suivirent sa défaite aux mains de la Dernière Alliance. Sa présence avait grandement altéré la région, ce qui explique son nom : la Forêt Noire. Si l'Armée d'Or réussit enfin sa mission, il est permis d'espérer que les maléfices gangrenant la forêt seront balayés et qu'un nouveau nom lui sera octroyé.
 
Pour la Mise à jour 22, je me suis surtout concentré sur les deux nouveaux chapitres du Livre noir du Mordor, qui traitent en profondeur du sens des noms, de l'évolution des mots et de la langue. La Forêt Noire, la Forêt Vertefeuilles : deux noms aux sens et connotations très différents pour une même région. Les mots ont un certain pouvoir en Terre du Milieu, ce n'est un secret pour personne, et nous traiterons de la question de la langue dans chacun des bastions du Nord figurant dans cette mise à jour. J'ai pris beaucoup de plaisir à approfondir certaines questions précises relatives à la Terre du Milieu et à revisiter autant de lieux emblématiques du nord. Pour ce qui est de l'histoire, les surprises ne manqueront pas ! J'apprécie toujours autant de voir la Terre du Milieu s'étendre dans le SdAO, en particulier lorsque c'est dans des directions inattendues. 
 

Mark Lizotte, artiste

 
La Ville du Lac ! Youpi ! C'était un plaisir de dessiner et concevoir les différents éléments composants cette ville, de l'arche du dragon aux lieux d'aisance placés stratégiquement. (Oui, le SdAO inclut désormais des toilettes !)
 
J'ai aussi le sentiment d'avoir franchi un nouveau cap en matière de geekitude quand il m'a fallu corriger les runes naines des mémoriaux d'Erebor : nous avions en effet trouvé une meilleure façon de les écrire.
 
 

Chris Pierson, concepteur de monde et maître du savoir

 
Je pourrais continuer pendant longtemps : j'ai adoré le travail préliminaire à la création du Long Lac, voir la Ville du Lac prendre forme, faire des essais avec différents environnements boisés effrayants (ou non) au nord de la Forêt Noire (des yeux luisants ! des papillons noirs ! du brouillard, de l'obscurité, des hêtres, des nuées de chauves-souris !), faire évoluer l'apparence du palais du roi des Elfes pour qu'il reflète la majesté de Thranduil et l'amour que vouent les Elfes des bois à la nature (les arbres-piliers et les coulées de calcite !), ou encore créer les huttes des Elfes des radeaux pour en faire l'un des lieux les plus grandioses qu'il m'ait été donné d'élaborer.
 
Mais plutôt, une petite remarque d'ordre linguistique.
 
Attendez, revenez. Ça aussi, c'était un plaisir : utiliser beaucoup de vieux norrois pour donner un nom Sindarin au palais du roi des Elfes (et expliquer aux autres geeks pourquoi on dit Felegoth, la grotte de la guerre, et non Felegroth, la... grotte souterraine). Mais le détail que je préfère a trait à une question qui m'a longtemps hanté, fou que je suis : si au pays de Dale, les langues sonnent très viking, pourquoi le roi Girion a-t-il un nom aussi ostensiblement Sindarin ? Pour répondre à cette question et trouver une version norroise (Geirjarn, le Trait de Fer) pour ce nom avant qu'il ait été transcrit en elfique par la légende, il m'a fallu développer une histoire plus fouillée des habitants de Dale, des nains d'Erebor et des Flèches Noires. J'avais l'impression de résoudre une énigme élaborée par Tolkien, ce qui ne manque pas de piquant.
 
 

Elise "LansuEV" Valla, conceptrice de contenu

 
J'ai eu le plaisir de participer à l'écriture du Savoir oublié et je suis enchantée par l'accueil que lui a réservé la communauté ! Il sera encore enrichi avec la Mise à jour 22, alors autant vous parler maintenant de mon expérience de travail.
Nous avons créé le Savoir oublié car nous souhaitions raconter davantage de choses sur une région en dehors du contexte des quêtes, où les personnages et plus particulièrement les antagonistes nous en disent plus comme ils ne parlent pas directement au joueur. C'était également l'opportunité de montrer aux joueurs l'étendue de nos idées en matière de création de monde. Lorsque Chris Pierson, notre maître du savoir, prépare le contexte de chaque région que nous explorons, il élabore toujours plus (parfois beaucoup plus) que ce qu'on retrouve dans le jeu, qu'il s'agisse du savoir canonique ou de nos propres ajouts permettant de remplir les blancs.
 
Prenons un exemple : qu'est-ce que le Collier de Girion ? Le texte en parle et précise que Thranduil le convoite, mais c'est à peu près tout. Et d'ailleurs, pour quelle raison Thranduil déteste-t-il autant les nains ? Chris a élaboré une histoire répondant à ces questions et j'ai trouvé qu'elle serait parfaite pour un Savoir oublié de Thranduil. J'ai donc rédigé ces événements de son point de vue, avec sa voix, et après plusieurs réécritures, le tout a été enregistré par un acteur. C'est assez incroyable d'entendre ses propres mots dans la bouche d'un acteur professionnel. J'espère que vous apprécierez ces nouvelles histoires ! À bientôt dans la Forêt Noire !
 

  • En chargement...

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1097 aiment, 179 pas.
Note moyenne : (1333 évaluations | 106 critiques)
8,6 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(844 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1642 joliens y jouent, 3649 y ont joué.