Dev diary - Notes de quêtes vol 3 livre 6

Le lendemain de la sortie de la mise à jour 6, voici encore un dev diary illustrant et expliquant le fonctionnement de l'histoire épique.

Notes de quête !

Le temps passe tellement vite… j’ai l’impression de vous avoir parlé du Livre épique 5 : Le Prince du ROHAN il y a quelques mois à peine. Et voilà qu’il est déjà temps de vous livrer de nouvelles Notes de quête – la meilleure source d’informations pour tout savoir sur l’histoire épique et tout ce qui s’en rapproche. Pour cette édition, je serai accompagné de Tim "Enosity" Dwyer, un ingénieur du son de Turbine responsable de l’enregistrement des dialogues du SdAO depuis le passage au Free-to-Play. Mais avant d’en venir à la partie audio, jetons d’abord un œil sur ce qui vous attend dans le Livre épique 6 : Les brumes de l'Anduin.

Au sud de la Lothlorien, vos aventures continuent sur les rives du Grand Fleuve

Nouvelle région : le Grand Fleuve

Si chaque mise à jour est synonyme de nombreux défis passionnants pour nous autres designers, la création d’environnements reste sans doute le travail le plus excitant qui soit. La Mise à jour 6 ouvre les terres au sud de la Lothlorien, le long des rives de l’Anduin, le Grand Fleuve. Cette toute nouvelle région apporte son lot de possibilités inédites. Le terrain y est très varié, des marais recouverts de roseaux aux collines ondoyantes, des étendues boisées au nord à la désolation des Terres Brunes au sud-est.

Les roseaux poussant dans le Rushgore, le long des berges de l’Anduin, peuvent dissimuler de dangereux ennemis

Historiquement, cette zone a toujours été d’une grande importance stratégique. Elle abrite l’un des deux principaux gués permettant de traverser le fleuve ; il y a cinq siècles, une importante force de maraudeurs de l’Est est passée par là pour attaquer les provinces du nord du Gondor. Découvrant l’ampleur de l’invasion, l’Intendant du Gondor a fait envoyer de nombreux messages urgents, appelant à l’aide toutes les bonnes volontés. Alors que tout semblait perdu, une puissante armée de cavaliers est apparue pour vaincre les maraudeurs de l’Est. Ces braves guerriers étaient les ancêtres des rohirrim, menés par Eorl le Jeune. En signe de gratitude, l’Intendant du Gondor leur octroya la province du Calenardhon, qui devint bientôt le royaume du Rohan.

Les aventuriers intéressés par l’histoire et la culture du Rohan trouveront dans la région du Grand Fleuve de nombreux sites remarquables : les impressionnantes statues de Cuthstan, érigées à l’endroit où Eorl le Jeune rencontra Cirion, l’Intendant du Gondor ; le Champ du Célébrant, où se déroula la bataille contre les hommes de l’Est ; ou encore l’avant-poste de Stangarde, où les rohirrim doivent honorer un service imposé par le roi Théoden en cas de crime ou de trahison. Ils montent ainsi la garde aux frontières du Rohan, et une fois leur période de service achevée, peuvent retourner sur leurs terres, absous de leurs fautes passées. Nous avons déjà rencontré quelques rohirrim, comme le prince Théodred, Grimbold de Grimslade ou le commandant Elfhelm, mais dans la région du Grand Fleuve, nous allons côtoyer bien d’autres représentants de ce peuple fier et passionné.

L’avant-poste militaire de Stangarde nous offre un premier aperçu de l’architecture rohirric

Encore plus récemment, un petit groupe de huit voyageurs a traversé cette région. Au cours de vos aventures, vous découvrirez peut-être des signes de leur passage, et vos actions pourraient même aider à protéger leur vie et leur quête. Mais j’en ai déjà trop dit…

Mais pourquoi ? Pourquoi aller jusqu’au Grand Fleuve ?

Vous vous demandez sans doute de quelle façon vos aventures vont vous mener jusqu’au Grand Fleuve, sachant que l’histoire épique du Livre 5, Volume III, s’est conclue au camp de Grimbold, dans la Trouée du Rohan. Après tout, cette nouvelle région est de l’autre côté des Monts Brumeux ! Peut-être vous interrogez-vous aussi sur cette approche du Rohan – pourquoi passer par là, plutôt que par l’ouest ? Si nous étions déjà en Isengard, pourquoi ne pas couper par l’ouest pour atteindre le Rohan ?

Il y a de nombreuses raisons à cela, la principale touchant à la trame narrative que nous souhaitions développer. Toutes les histoires ont une structure qui peut être représentée par une courbe, et il est possible de tirer des enseignements très intéressants de l’étude de cette courbe. Pour vous donner une idée de la chose, visionnez cette vidéo d’un bref exposé (en anglais) sur le sujet par l’un de mes auteurs favoris, Kurt Vonnegut.

Vous êtes de retour ? Bien. Maintenant, en tant que fan du Seigneur des anneaux, vous pouvez probablement tracer la courbe correspondant à la section de l’histoire que nous sommes sur le point d’aborder. En analysant Les Deux Tours, vous constaterez que si nos héros viennent d’essuyer revers après revers, la situation commence à s’améliorer. Certains torts causés par l’ennemi sont redressés, de vieux amis que l’on croyait perdus sont de retour et les héros parviennent in extremis à remporter la victoire. Tout cela peut être représenté par une courbe ascendante. Il y a une brusque déclivité au moment de la bataille du Gouffre de Helm, mais elle n’est que de courte durée, et nos héros finissent par triompher.

C’est une structure qui donne énormément d’entrain à l’histoire. Or, si nous approchons le Rohan par l’ouest, nous risquons de déformer la courbe, en atteignant certains lieux avant la survenue des événements importants dont ils doivent être le théâtre. La courbe développera sa pente ascendante ailleurs, tandis que nous serons condamnés à attendre que l’histoire arrive jusqu’à nous. Bien sûr, nous avons essayé de créer des scénarios intéressants correspondant à cette approche, mais cela nous semblait toujours un peu trop forcé. La manière la plus naturelle de progresser vers le Rohan, c’est d’aller d’est en ouest, et c’est dans ce sens que se déploie la trame narrative. La région du Grand Fleuve nous amène aux portes du Rohan et nous permet de mettre en avant des événements et des thèmes importants pour la fondation de ce royaume, et d’explorer le caractère particulier de son peuple.

J’ai déjà expliqué la façon dont nous nous servons du "bouton Pause" dans une édition précédente des Notes de quête. Nous avons ici une nouvelle illustration de son utilité. Le trajet étant très long du Pays de Dun jusqu’au Grand Fleuve, nous allons, en termes de jeu, mettre ce voyage en accéléré et reprendre à la vitesse normale au moment de votre arrivée.

En coulisses : l’enregistrement des dialogues du SdAO

Changeons complètement de sujet. Il est toujours amusant de profiter de ces Notes de quête pour vous donner un aperçu de tout le travail effectué en coulisses pour une mise à jour. Cette fois-ci, nous allons parler de l’écriture et de l’enregistrement des voix du jeu, et plus particulièrement celles de l’histoire épique !

Le travail commence dès que la trame centrale du Livre est prête et que les quêtes individuelles sont achevées et reliées les unes aux autres. En général, à un stade aussi précoce, rien n’est encore placé dans le monde du jeu ; nous ne nous occupons que des fichiers de quête. Comme souvent en game design, tout se résume à un simple tableau :

Cette image du script original montre les deux premières lignes qu’il faudra enregistrer pour le Livre épique 6. Vous pouvez voir que c’est Grimbold qui parle, et que ce personnage est un Rohirrim de sexe masculin. Le script indique à quelle partie de la quête correspond chaque ligne – ici, il s’agit du tout début du premier chapitre. Ces informations sont suivies des lignes requises, en général la première phrase du dialogue de la quête ou une version simplifiée de ce dialogue. Si ces lignes devaient contenir des mots inhabituels, spécifiques au jeu, une colonne supplémentaire présenterait un guide de prononciation adapté (fourni la plupart du temps par Berephon).

Une fois le script terminé, nous le passons aux designers audio qui se chargent de l’étape suivante. J’ai demandé à Tim "Enosity" Dwyer de nous faire un petit compte-rendu de son travail de coordination pour une mise à jour typique. À toi, Enosity :

"Eh bien, pour moi, tout commence avec le script. À chaque mise à jour, j’attends patiemment l’arrivée d’un tableau contenant tous les dialogues à enregistrer ! C’est un peu comme d’attendre la sortie du nouvel album de votre groupe préféré, sauf que je n’ai pas à acheter le tableau, et que ça me donne du travail à faire… bon, OK, ce n’est pas du tout comme attendre la sortie d’un nouvel album en fait… Une fois le script en main, il me faut choisir quel acteur interprétera quel personnage et formater les lignes pour la session d’enregistrement. Il y a énormément de règles encadrant le choix des acteurs. Ça peut parfois devenir compliqué. Par exemple, Galadriel doit toujours être interprétée par la même personne. Avec un jeu aussi vaste, le casting demande un gros travail de planning et d’organisation. Les objectifs restent cependant toujours les mêmes : cohérence, continuité, qualité et diversité.

Dès que le script est prêt et les acteurs choisis, j’envoie le tout à notre coordinateur dialogues qui va planifier les sessions d’enregistrement en fonction de l’agenda des acteurs choisis. C’est aussi lui qui s’occupe de toute la paperasserie ! Dès que tout ça est fait, je préviens les designers pour que nous puissions tous être réunis pour les sessions d’enregistrement.

Du contenu étant sans cesse ajouté au SdAO, ces sessions se font à distance, par Internet. Les designers et moi donnons nos instructions pendant l’enregistrement. Notre coordinateur dialogues est également connecté. Il fournit des instructions de jeu supplémentaires, ce qui se révèle souvent précieux. Les acteurs enregistrent leurs dialogues soit dans leur propre studio, soit dans un studio proche de chez eux.

Une fois l’enregistrement terminé, notre coordinateur dialogues édite les fichiers obtenus et fournit le mastering initial, basé sur nos directives. Lorsque les fichiers parviennent au QG de Turbine, je m’occupe d’ajouter tous les effets sonores nécessaires. Comme nous ne voulons pas que les voix paraissent trop dénaturées, nous utilisons ces effets avec parcimonie, en général. Pour la plupart des mises à jour, j’applique des effets aux monstres, fantômes et autres créatures fantastiques. Ce sont presque toujours les lignes les plus amusantes à faire – j’ai de la chance ! La dernière étape, pour moi, c’est de convertir tous les fichiers audio de façon à ce qu’ils soient facilement lus par le jeu. Un peu de script, d’encodage, on renomme le tout, et c’est terminé. La partie audio est intégrée au jeu et prête à être utilisée par nos designers !"

Merci, Enosity !

Lorsque les fichiers sont prêts, c’est à moi de créer des scripts pour chacun des personnages représentés, afin d’associer à chaque étape de la quête les dialogues correspondants. Cette image montre une portion du script créé pour Grimbold :

Vous voyez comme certains fichiers audio sont étiquetés a tandis que d’autres sont étiquetés b ? Durant une session d’enregistrement, les acteurs refont plusieurs prises pour chaque ligne de dialogue ; quand vient le moment d’intégrer les fichiers au script, je peux ainsi choisir la prise qui me paraît la meilleure. Voici un exemple, avec deux prises du dialogue d’introduction de Grimbold, pour le Chapitre 1 du Livre 6 :

# 1

# 2

Il reste à ce moment-là quelques étapes supplémentaires pour s’assurer que le dialogue soit lancé au bon moment, mais le plus gros du travail est fait. La prochaine fois que vous double-cliquerez sur un PNJ et que vous l’entendrez vous parler, vous saurez comment tout cela a pu être intégré au jeu. Est-ce qu’il était sage de notre part, à Enosity et moi, de vous révéler tous ces petits secrets ? Peut-être pas. Après tout, la vieille femme de la montagne nous a bien prévenus de ne pas faire confiance aux duvodiad…

Un petit aperçu

C’est une tradition, une édition des Notes de quête ne saurait se conclure sans quelques captures d’écran pour vous mettre l’eau à la bouche. Sans aucun commentaire, bien sûr, c’est encore meilleur…

Conclusion

Et voilà pour cette édition des Notes de quête ! Un grand merci à Enosity pour sa disponibilité. J’espère que vous apprécierez le Volume III, Livre 6 : Les brumes de l’Anduin !

Source : http://www.lotro.com/gameinfo/devdiaries/1839-update-6-developer-diary-quest-notes

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de L'Essor d'Isengard ?

44 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (58 évaluations | 0 critique)
5,1 / 10 - Moyen

3 joliens y jouent, 7 y ont joué.