Critiques de Le Seigneur des Anneaux Online

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

34 personnes ont trouvé cette critique utile.
S'il existe un MMO qui a comblé beaucoup de mes attentes, c'est bien le Seigneur des Anneaux Online (LotRO). Tout d'abord l'univers. Le studio de développement, Turbine, a su profiter de l'immensité du monde et des possibilités des Terres du Milieu. Le champ est tellement vaste qu'après trois ans d'exploitation et deux extensions conséquentes (la Moria et Mirkwood) et un contenu déjà énorme, nos personnages n'ont pas encore pu fouler les terres de l'Isengard, du ROHAN et encore moins du Mord...
Publiée le 9 avril 2013 par Cthulhoo.
5 personnes ont trouvé cette critique utile.
Il y a quelque temps de cela j'en disais que : "LotRO n'est pas un mauvais jeu, il se laisse savourer au début. Mais il lasse extrêmement vite. Il manque de dimension et à plus d'un égard. " Or, de patch en patch, d'ajout de contenu gratuit en ajout de contenu gratuit, quand bien même il y aurait toujours tentation de revenir sur l'unique (HELAS) MMORPG basé sur les oeuvres de Tolkien, force est de constater que lotro est de moins en moins Lord of The Ring Online et de plus en plus ...
Publiée le 10 oct. 2007 par .
  • 16 oct. 2017
    Ce jeu a su évoluer et rester agréable à jouer même pour un nouveau joueur. Il contient une vraie histoire. 
    Au fur et à mesure de sa progression, le joueur visite des régions différentes et l'histoire évolue à chaque fois donc, pas de risque de lassitude pour celui qui veut découvrir à fond ce jeu.
    L'idéal est de jouer en mode VIP mais le free-to-play permet de jouer gratuitement jusqu'au niveau 30 et permet d'avoir une bonne vision de ce jeu. 
    La communauté française est agréable et il ne faut pas hésiter à se servir du canal monde pour demander des renseignements. Vu l'âge du jeu, il existe sur Internet suffisamment d'informations pour trouver une réponse par soi-même.
    Extension après extension, le jeu est devenu énorme. Difficile de rester sans rien faire. 
    L'artisanat apporte un vrai plus pour aider à faire progresser son avatar. Il est même essentiel dès le niveau 50 pour fabriquer ses armes légendaires et indispensable au niveau 100 pour fabriquer son propre équipement.
    Il est possible d'avoir sa maison et de la décorer. 
    Pour les élitistes, il est possible d'optimiser son personnage en fonction de sa classe, de sa race. 
    Pour les amateurs de roleplay, il est possible de créer une ascendance et de se forger une vraie histoire dans l'histoire. Quelques guildes roleplay existent encore.
  • 9 août 2017
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Voilà un jeu auquel je tenais, depuis plus de 10 ans que j'y suis. Je me suis accroché, même quand il y a eu des ratés par Turbine, et il y en a eu, mais jamais je n'ai décroché car la motivation essentielle était là : l'histoire, la quête principale. Dix ans que je rêvais des Black Gates, du Mordor, du grand final.

    Et en fait de grand final, un pschitt, un pétard mouillé, un ratage total, tout le final, escamoté, largué, zappé. Si vous vous attendez depuis dix ans à vivre intensément la dernière bataille contre les forces du mal, à 1 contre 10 000, n'y croyez plus, vous allez tuer trois orcs et encore, aidé par des NPC surpuissants, et ce sera fini. Idem pour l'arrivée des aigles géants, escamotée. Idem pour la fin de gollum, évacuée en quelques minutes de manière sommaire. Idem pour le sauvetage de Frodon et Sam, idem pour la chute de Sauron, bref... un Tolkien résiduel, et on se retrouve... ensuite à farmer du mob en Mordor. Eh oui, encore du cochon sauvage, toujours les mêmes mobs, mais avec des stats énormes.  Des salamandres, des drakes tous les dix mètres et une zone, alors là c'est la fête aux arachnéens, il y en a tous les cm ad nauseam. Alors on se retrouve vite avec un train de mobs à 8 pattes. Dégoutant et ridicule.

    Sauron a été défait (en quelques minutes, sans qu'on clique sur la souris) , Saroumane également, alors on se demande pourquoi il y a plus de résistance que jamais en Mordor. C'est un contresens total.

    Et puis ras le bol de tuer de l'orc pour tuer de l'orc, il faudrait peut-être expliquer à ces gaillards mal lotis sur le plan neuronal que leur chef est détruit, donc que toute résistance est vaine. Un peu comme Star Wars 7, plus d'empereur plus de Dark Vador mais ça continue, sans doute plus pour faire fonctionner la planche à billets que l'imaginaire...  et on imagine déjà les combats sans fin mais sans intérêt scénaristique contre les hordes d'ennemis dans le cadre d'une liste à rallonge, à se demander pourquoi l'ennemi ultime, le plus puissant, a été démoli plus rapidement qu'on ne tuait un sanglier à Archet.

    La nouvelle zone est visuellement impressionnante mais, si on vient pour le Seigneur des Anneaux et Tolkien, ce qui est logique, on se demande ce qu'on fait là et on se dit qu'on a espéré le grand moment pour... rien. Tout ça pour si peu ? Je laisse aux autres héros le soin d'en finir avec les ennemis résiduels. Si Sauron peut être détruit sans coup férir, ce ne devrait pas être si difficile que cela. La montagne du destin a tristement accouché d'une souris.

    Pour la communauté, il y a du monde dans les zones "du moment" et nulle part ailleurs : il y a un mois, tout le monde était à la fête et aux collines arides (maintenant complètement désertes alors qu'elles jouxtent le Mordor) et désormais en Mordor. On ne croise jamais personne en zone d’habitation... Est ce que je le conseille malgré tout ? OUI pour "l'ancien" lotro, celui qui nous faisait partir de la Comté pour arriver à la Moria. Après, pas vraiment. Première désillusion avec Helm et grosse déception (finale) avec l’accès au Mordor et la chute de Sauron (à laquelle on n'assiste même pas) .
    Publié le 6 août 2017 à 22:42, modifié le 9 août 2017 à 15:18
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 27 janv. 2017
    0 personne sur 5 a trouvé cette critique utile.
    Je tiens à dire que je suis arrivé assez tard sur le jeu et que, vu le manque de joueurs malgré la récente fusion, je n'ai pas continué, d'autre part le fait de devoir acheter sans cesse les régions me fait dire qu'il n'est pas si F2P que cela...
    Certains me diront qu'on peut très bien récolter les points Turbines, mais ce n'est pas du tout immersif ni intéressant d'aller tuer des centaines de monstres, de faire des allers retours pour voir où se trouve tel ou tel lieux et ainsi débloquer... 5 points, voire 10 points Turbines quand on sait qu'une région qui vous fait progresser de quelques niveaux peut coûter jusqu'à 700 points.

    Quand on compare avec d'autres MMO F2P, [...], on se dit que Turbine a vraiment besoin d'argent ou fait exprès de proposer du farming à outrance pour débloquer une malheureuse région.
    Alors admettons que vous preniez un abonnement, vous aurez accès aux régions, et 500 points par mois, mais attention, à la fin de l'abonnement vous perdrez les quêtes de région ! Et d'autre part, si vous êtes abonné, vous devrez encore acheter les extensions suivantes, pour plusieurs dizaines d'euros (35 euros le pack quand World of Warcraft propose 90 niveaux pour 14 euros) .
    Je suis cependant conscient qu'il faut faire vivre ce jeu, et payer les concepteurs et développeurs, simplement vu le peu de joueurs présents sur le désormais seul serveur français (classé dernier en terme de population) , on voit l'échec de Turbine.

    Car impossible de trouver des joueurs de niveaux inférieurs à 100 pour faire les quêtes de groupes ou les instances (qu'il faut acheter d'ailleurs ou être abonné) , il n'y a tout simplement presque personne. Il y a certes des annonces mais pour les plus hauts niveaux, vous êtes donc condamné, un comble pour un MMO, à monter en niveau seul... et que dire de l'hôtel des ventes ? Vide, ou presque, impossible de trouver des compos pour monter son métier sur un rerol ou trouver une armure. Tout à l'heure, j'ai vérifié sur le serveur Sirannon, il n'y avait que 5-6 armures, presque toutes niveau 100.

    Après ces constatations, il  y a des points positifs. C'est un MMO old school, où l'artisanat est dur et long à monter, la phase de pexing demande de bien s'accrocher, on ne tue pas un monstre en deux coups, le jeu est franchement joli, mais comme l'indique le titre, le peu de joueurs donne à ce MMO des allures de RPG.
    Je reviendrai peut-être dessus plus régulièrement, mais je n'investirai pas dans un jeu qui est aussi vide de joueurs.


    édition du 28 juin 2016 :
    Je suis revenu depuis environ un mois et il y a plus de monde. Cela se voit sur le canal monde, où il y a plus de commerce et de recherches de groupes, je recommande toujours ce jeu.

    édition du 27 janvier 2017 :
    J'y suis revenu depuis peu, la communauté s'étoffe, le canal général est animé, on trouve un peu plus de gens, mais ce n'est pas encore ça, le jeu commence au niveau 105.
    Publié le 29 févr. 2016 à 20:22, modifié le 27 janv. 2017 à 20:55
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 1 avril 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai joué à de nombreux MMO.
    Mais j'ai vu pas mal de films... dont certains tirés de livres.
    J'ai lu certains de ces livres.
    Harry Potter et Le seigneur des Anneaux en font partie.

    J'ai joué à des jeux HP parce qu'ils étaient fun (qui n'a jamais révé de disputer la coupe du monde de Quidditch ! ? )
    Mais s'il existait un MMORPG je n'y jouerais pas (s'il existe, ne m'en parlez même pas ! )

    Mais LotRO, là je dis oui !

    LOTRO c'est quoi ?
    Eh bien déjà, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est Lord Of The Ring Online (je traduis pas, ça va... ? )

    Sinon, c'est l'histoire telle qu'on la connait, mais au lieu de suivre la communauté de l'Anneau, on suit un autre héros important qui grâce à ses actions, aidera plus ou moins directement les héros du livre.
    Ce héros (cette héroïne) , c'est vous.

    Que demande-t-on ?
    Les héros du livre, accordé !
    Les lieux du livre, accordé !
    Les grandes batailles, accordé !

    Vous rencontrerez Grand Pas, Gimli, Legolas et, je suppose (je ne l'ai pas encore vu) , Gandalf. Et d'autres !

    Lors de vos quêtes, vous traverserez, l'Eren Duin, la Comté, Bree et les contrées dangereuses comme les Terres solitaires ou La Moria !

    A la base, rien d'exceptionnel pour un MMORPG : on crée son perso, on est balladé de quêtes en quêtes, on tue X mob et on continue notre chemin de cette façon. De même, il y a des instances, des quêtes épiques et des donjons.

    Mais revenons au tout début : le perso.
    Quatre races sont disponibles : hommes, nains, elfes et Hobbits (plus les Béornides, mais c'est payant)
    Deux sexes (wouaw, on peut choisir ! ? )... oui bon je déconne : heureusement qu'on peut choisir !
    Puis nous avons le droit à 9 classes, chacune inspirée d'un héros du livre (Champion : Gimli, Chasseur : Legolas, etc. )
    Notez que toutes les races n'ont pas accès à toutes les classes. Par exemple, seuls hobbits et hommes sont cambrioleurs, et seuls nains et elfes sont maîtres des runes.

    Ensuite, chaque race commence dans "sa région" : vous êtes elfe, vous commencerez en Eren Duin, et un Hobbit dans la Comté (les hommes près de Bree et je ne sais pas pour les Nains. )

    Donc classiquement, on commence par une quête didacticiel, puis les massacres de Mobs.

    Les régions... y'a du génial et du WTF.

    Niveau ambiance, on retrouve les fines structures elfes entourées de verdure de l'Eren Duin, les mines et bâtiments massifs des Nains, etc. Ce qui ne gâche rien, ce sont les musiques propres à chaque région (laissez-vous surprendre par la musique martiale du bastion Poings Bourrus, ou enchanter par les mélodies elfes... )

    Mais là où ça coince... bah c'est Bree.
    Vous vous rappelez ce bourg pittoresque où les Hobbits rencontrent grand-pas ? Mais si, ce patelin presque paumé, avec le poney fringant !
    Voiiiiilà !

    Eh bien, vous retrouverez le Poney Fringant (ça oui ! ) , mais aussi une banque, une maison d'artisans, un marché, une prison... En fait, tous les bâtiments utiles du jeux se trouvent à Bree ! Et c'est le problème.

    Bree est une bourgade, alors que LOTRO en a fait la capitale de la Terre du Milieu !
    Niveau respect de l'univers, on repassera !

    Revenons aux quêtes :
    En gros, pendant toute l'introduction, vous traverserez donc votre région.
    Puis très vite, 3-4 quêtes vous conduirons à Bree. Pour les hommes, c'est à coté. Mais pour les autres...
    Remarquez, cela sera l'occasion de tester les écuries et le voyage rapide.
    Parce que oui, vous aurez une monture, mais pas avant le niveau 10 (sauf la "location" du début qui ne dure que 24h IRL dès l'ouverture du cadeau). Et là on tique encore :

    Les abonnés, n'ont leur montures qu'au niveau 20, mais possèdent déjà la compétence "chevauchée" (en gros, ils savent monter à cheval... ) , et n'ont qu'à passer une épreuve pour obtenir leur monture.

    Mais les "gratuits" eux, doivent ACHETER "chevauchée" ! Alors ok, en points Turbines, gagnable en finissant des prouesses, mais on en a pas des masses !
    Et ensuite, il faut encore acheter la monture (en pièces courantes, mais 500pièces d'argent quand même ! )

    Donc en attendant, on utilise les écuries, qui vous permettent de voyager d'une ville (région) à une autre pour 1pa.

    Ensuite, nous découvrons l'artisanat.

    Pour les artisans dans l'âme, c'est le paradis !
    Petit bémol cependant : on ne choisit pas les métiers 1 par 1, mais des vocations.
    Une vocation est un ensemble de 3 métiers, plus ou moins liés (ex : fourbisseur, ensemble de Prospecteur (extraction de métaux) , Fabriquant d'armes, et Menuisier (fabriquant d'armes en bois) ).
    Seul Fermier, à mon avis, n'est vraiment utile que si on est aussi Cuisinier ou Erudit (pour l'herbe à pipe).
    D'ailleurs oui, j'apprécie le fait qu'ils n'aient pas oublié l'herbe à pipe dans LOTRO, parce que ça fait quand même partie intégrante du Sda.
    Donc, comme je disais, à la fin de l'intro, on arrive à Bree.
    Là, on notera le léger lag systématique dû à la population de joueurs.
    Mais ce qu'on remarquera surtout, c'est que si on possède et joue 2 perso (+ pour les abonnés... ) , à partir de Bree... l'intérêt de choisir deux races différentes disparait.
    Bah oui : même endroit, mêmes quêtes !
    Là, LOTRO commet une grosse faute !
    Je n'ai pas dépassé ce stade, donc j'arrêterais là ma critique mais conclurais par ceci :
    Pour moi, LOTRO est comme les films dérivés de livres : potentiellement génial pour ceux qui ne les ont pas lus, mais décevant sur plusieurs points pour les puristes.
    Publié le 31 mars 2015 à 17:06, modifié le 1 avril 2015 à 13:21
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 juil. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    9 personnes sur 16 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Pierllo
    Excellent MMO, le meilleur à mon sens qui propose une expérience de jeu pour tout les goûts. Les dernières mises à jour qui ont contribuées à améliorer l'accessibilité du jeu aux profanes, légèrement au détriment de l'expérience hardcore mais il faut bien attirer de nouveaux joueurs pour pérenniser le jeu et au final tout le monde y trouve son compte, et LotRO n'a jamais vraiment été un jeu aussi hardcore ou exigeant qu'un Aion, EverQuest, etc.
    Gageons donc que Turbine s'est lancé dans une énorme refonte du jeu au niveau des mécaniques et a pris d'énormes risques en faisant des Grandes batailles son cheval de bataille, si je puis dire. Il va falloir être patient jusqu'en 2015.

    Gameplay

    Points positifs :
    * Globalement la maitrise de sa classe est facile si on a le temps à y consacrer, il suffit de savoir lire ses compétences.
    * La mise à jour des classes permet enfin de parcourir les instances à 3 avec n'importe quel personnage et ne laisse plus sur le carreau certains builds.
    * Associer l'arbre de traits de grandes batailles, le nouveau système de contenu HL de LOTRO, et celui de classe est un élément de plus qui enrichit la façon de jouer et permet de s'adapter en fonction de la situation.
    * le plaisir de pouvoir avoir trois rôles bien différents et complets au sein d'un raid.

    Point négatif
    * La gestion des objets de sièges dans les grandes batailles, ce n'est pas encore ça.


    Communauté

    Points positifs :

    * Des tas d'events RP organisés qui contribuent à l'enrichissement du jeu par le travail de bénévoles proposant des activités simples mais bien dans l'optique de passer un bon moment et de s'immerger dans l'univers du SDA. Une des activités les plus importantes du jeu avec le pve.
    * Il y a toujours quelqu'un pour aider en cas de besoin.
    * On trouve toujours des gens pour faire les anciens raids et instances comme le tout dernier contenu en date.

    Points négatifs :
    * La mentalité d'une frange des joueurs ne représentant qu'une minorité qui n'hésitent pas à insulter les autres, les attaquer sur leur vie privée pour tout et n'importe quoi et cela en toute impunité.
    * L'ambiance en PvP, très mauvaise, aucun fair play, insulte et comportements plus que limites, il faut aller sur un serveur étranger pour profiter pleinement de cette partie là du jeu.

    Contenu

    Points positifs :
    * Une ambiance et un univers incroyablement bien respecté grâce au support d'origine, même si la trame épique est un peu obligée d'inventer certaines choses, ça reste tout de même cohérent.
    * Du contenu régulier toujours intéressant avec la suite des aventures de la communauté de l'anneau dans l'histoire épique, de nouvelles régions et de nouveaux contenus de groupes.
    * La difficulté ainsi que le niveau du contenu de groupe sont pour la plupart échelonable (t1. t2. t2 défi) et s'adaptent au niveau de chacun.
    * Une nouvelle classe en gestation pour la prochaine mise à jour majeure.

    Points négatifs
    * Les clusters traditionnels ont disparu au profit des grandes batailles, cela peut être un frein important pour certains "doyens" du jeu. Mais ça n'en reste pas moins une énorme prise de risque et un système encore en gestation qui n'as pas dévoilé tout son potentiel. Point à améliorer donc.
    * Le PvP largement en retrait par rapport à d'autres MMO tout simplement parce que Turbine ne s'en occupe pas trop et qu'il est trop coulant avec les tricheurs.

    Graphiquement

    Points positifs :
    * Lotro est un jeu magnifique malgré son moteur de jeu vieillissant, il suffit de voir les dernières régions et les effets DirectX 11.
    * Il ne faut pas une configuration dernier cris pour faire tourner le jeu.

    Points négatifs :
    * Dommage qu'il persiste encore des objet sans contenance que l'on peut traverser.
    * Moteur qui gagnerait en performance au niveau des FPS, s'il était un peu plus optimisé.

    Audio

    Rien à dire si ce n'est que les musiques sont adaptées à chaque situation. Les meilleurs morceaux étant ceux des deux dernières extensions.

    Autour du jeu

    Points positifs :
    * Le conseil des joueurs qui permet le dialogue avec Turbine et de se faire entendre sur les points mineurs du jeu ou tout simplement de corriger améliorer certains projets ou contenus déjà en ligne du jeu.

    Points négatifs :
    * Certains serveurs se vident, il serait temps d'envisager des fusions.
    * Turbine n'est pas assez sévère ou ne prend pas les décisions qui s'imposent pour punir les gens qui nuisent à l'expérience de jeu de toute une communauté.
    Publié le 18 juil. 2014 à 15:37, modifié le 18 juil. 2014 à 15:40
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    10 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Joueur de la première heure avec un compte à vie, j'ai vu l'éclosion d'un jeu avec des classes cohérentes, des régions différentes et un certain respect du monde de Tolkien. Le gameplay était basique et simple, mais très fun dans une ambiance mature et on sentait une réelle volonté de créer un univers riche : la comté, Thorin, Bree, Angmar

    Puis la Moria est sortie, et une complexification artificielle est arrivée avec l'introduction des armes dites "légendaires" qui tombent par paquets de 100, ou si on joue très peu, que l'on peut acheter pour rien à un PNJ. Le jeu est ensuite passé en F2P et son objectif a complétement basculé dans une politique commerciale

    C'est donc l'extension du ROHAN qui a définitivement, à mon avis très personnel, détruit ce jeu qui n'avait pas l'ambition ou le sérieux au départ, d'un EverQuest ou Asheron Call. L'artisanat est devenu inutile, et avec notamment le Pays de Dun les ambiances de la Comté et du palais de Thorin ont disparu.

    La dernière extension avec le gouffre de Helm n'a fait que confirmer le désengagement de Turbine sur ce jeu, qui est devenu beaucoup trop facile et déséquilibré. Il n'a plus aucun intérêt car toutes ces modifications impactent également le gameplay des premières régions
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Dhalaran
    Tolkien a conquis les cœurs et les rêves de centaines d'enfants, adolescents et adultes avec son fantastique chef d’œuvre qu'est la Trilogie du Seigneur des Anneaux, mais aussi le Hobbit et le Silmarillion. Les artistes qui ont fait ce jeu sont des peintres de la pensée de notre auteur. En effet, chaque lieu que l'on traverse dans le jeu est imprégné des pensées et écrit de Tolkien, on aurait l'impression de relire notre pavé ! Et c'est ce qui fait sa force, un jeu fidèle au livre, et non pas à l'adaptation de Peter Jackson (excellente bien sur, je ne dis pas le contraire).

    LotRO est un jeu, même quand l'on ne groupe pas pour du "raid" ou "instance", où l'on aime se promener, admirer l'Argonath et les gigantesques statues des ancêtres d'Aragorn, errer dans les bois sacré et doré de la Lothlorien, admirer les étendues sauvages des prairies du rohan et apercevoir au loin des troupeaux de chevaux galoper, le vent berçant leur pas et j'en passe... le jeu n'est certes plus graphiquement au niveau des jeux next gen, mais cependant il y a une certaines poésie très marquée dans les décors de LOTRO. Et pour avoir testé d'autres MMO, je trouve que lotro reste un des plus beaux en matière de panorama.

    L'arrivée de l'extension de la Moria a été un énorme succès, catalogué comme une des meilleures extensions jamais paru tout MMO confondu. Une grande zone, mythique et impressionnante, dangereuse et sombre qu'est Khazad Dum, le royaume des nains. C'est aussi l'arrivée de deux classes, le Gardien des runes (un soigneur/dps) et de la sentinelle (un tank en armure intermédiaire qui base son gameplay sur des systèmes de combo). Ce fut pour moi une expérience unique. Ces gameplay requérant à la fois maitrise, réflexe et compétence m'ont fait passer énormément de temps en Terre du milieu.

    Lotro c'est aussi une communauté, fidèle, toujours là, présente au poste, une communauté mature (je joue sur Estel) qui est adepte du roleplay. Et même si je ne suis pas joueur RP, c'est toujours un plaisir de croiser un joueur au Poney Fringuant, et de se boire une chopine, en parlant de nos batailles, de notre histoire...

    Le jeu est en free-to-play actuellement, ce passage a permis à de nombreux joueurs de tester le jeu au moins gratuitement (les 30 premiers niveaux) mais il ne faut pas rêver, si vous voulez débloquer le contenu de suite, il faudra passer à la caisse.

    Passons maintenant au point noir du jeu, la dernière extension se nomme le Gouffre de Helm et elle est sortie en octobre 2013. Elle voit l'ajout de dix niveaux supplémentaire au personnages (95 maximum) et l'ajout de "grandes batailles" épiques au gouffre de Helm, mais aussi une refonte complète des classes.

    Et c'est là déjà un coup de gueule, la refonte est une catastrophe. Certaines classes désavantagées par rapport à d'autres, certaines deviennent "abusées" et pour finir, d'autres voient leur gameplay dénaturé (le Gardien des runes et la sentinelle par exemple).

    Ensuite, les batailles épiques sont trop facile, et on y joue qu'un rôle sommaire finalement, on aide à fabriquer une barricade, on se bat contre des mobs... et voilà. Le contenu de haut niveau se boucle trop vite. Enfin, il n'y a toujours pas d'ajout concernant le PvP, qui est laissé à l'abandon depuis plusieurs années.

    Voilà, et c'est avec le cœur lourd que certains membres de ma confrérie et moi même avons quitté le jeu. Nous y revenons de temps en temps, se promener, mais voilà, le virage qu'a pris le jeu est un peu brusque et amer. Après tant de temps passé dans ces paysages, tout ces bons souvenirs d'un jeu qui pouvait prôner le titre de MMO, on se retrouve avec un jeu dont les extensions se bouclent trop vite, facilement, et dont énormément de choses deviennent solotable... (oui MMO, vous savez le jeu en groupe toussa... ). Comment garder des joueurs si l'extension et le contenu de haut niveau se boucle en une semaine (en prenant son temps hein ! ) ?

    Je recommande ce jeu pour ceux qui vivent pour le Seigneur des Anneaux, qui vivent pour les livres de Tolkien, ces joueurs là ne seront pas déçus. Mais essayer de démarrer le jeu à plusieurs, monter ensemble et faire le contenu à niveau. Si vous êtes amateur de PvE de haut niveau, passez votre chemin, PvP de même.

    Et pourtant, il en vaut le détour, croyez le, son histoire, son environnement, ses panoramas... Lotro est cet univers idyllique et merveilleux où l'on s’arrête souvent pour prendre un screen du paysage au soleil couchant et admirer la beauté des paysages en soupirant. Même si je ne joue plus, je continuerai à monter ma Sentinelle, pour atteindre je l’espère, les marches du Gondor et me poster sur les remparts de la cité Blanche...

    Dhalaran Valkarian
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    6/10

    Sans titre

    Par
    Le jeu propose de découvrir l'univers du Seigneur des Anneaux dans pas mal de zones ouvertes. On peut pratiquement se rendre partout, dans la limite des niveaux de nos personnages et des niveaux des mobs (pull foireux). D'un point de vue découverte, on apprécie vraiment de fouler le sol de la terre du milieu dans son ensemble de la Comté jusqu'au ROHAN en passant par les Mines de la Moria, les Monts brumeux, l'Angmar et bien d'autres zones comme la Foret Noire.

    Les quêtes pour la plupart s'inscrivent dans l'histoire au moment précis de la guerre de l'anneau et relate les difficultés de chaque peuple de chaque zone à survivre dans l'adversité. Il faudra parfois sécher les larmes d'une vierge épleurée suite à un amour impossible, tenter de reprendre la Moria après le passage de la communauté de l'anneau, aider les nains à fortifier leur camps et les sauver du fléau de Durin, ombre qui plane et s'intensifie durant tout le livre 2 (quête épiques principales) jusqu’à son paroxysme, quand on se fricote avec un balrog dans les fondations de pierre.

    Autour du fil conducteur de la quête principale que le jeu appellera épique, on récupère en chemin dans chaque zones des quêtes secondaires qui permettent non seulement de monter en niveau (pas seulement en tuant du mob) mais de gagner pour certaines zones de la réputation pour acquérir le meilleur équipementl ou d'autres cosmétiques (décoration maison pour le housing, tenue d'ornementation du personnage) ou même des méthodes d'artisanat.

    Linéairement on rencontre assez vite la première instance : Les Galgals (instance à 6 au nombre de 3 disponible dés le niveau 20) ou premier groupe opti (DPS /tank/heal) débutant oblige pour les réussir. Jusqu'au dernier raid type Donjon : La Route d'Erebor : 3 raid 12 joueurs en 2 niveau de difficulté T1 et T2 et et T2 défi.

    Globalement ce jeu présente une grosse quantité d'instance et de Raid échelonnable au niveau maximum 95 ou on pourra récupérer de l'équipement à adapter au niveau de l'instance (plutôt bien pour les récompenses). Pour des nouveaux joueurs, ça sera un plaisir pour les amateurs de PvE en groupe d'affronter au niveau 50 le balrog de la faille de Nurz Gashu (raid 12 joueurs niveau 50 minimum non échelonné) dans un raid qui tiendra tout le monde en haleine pendant bien 2 à 3 heures, ou même d'affronter d'autres créatures maléfiques dans d'autres zones comme celles de la Moria y compris en carte et en donjon.

    Plus tard après avoir visité la Foret Noire et ses horreurs : araignées géantes, prêtres, esprits démoniaque et autres suppôts de Sauron près à envahir la Lothlorien, on atteindra le niveau 65+ avec la série d'instance suivant celle de Dol Guldur : (1 instance 6 joueurs 2 instances 3 joueurs et 1 raid 12 joueurs le tout échelonnable au niveau maximum 95). Ensuite vient l'Isengard (je ne détaille pas les autres zones intermédiaires qui introduiront des paysages magnifiques comme ceux de l'Edenwaith) qui offriront le lot suivant de Raid/instances non échelonnable au niveau maximum.

    La quête épique (principale) nous mène dans le Rohan Est puis Ouest, avec l'apparition de troupe de guerre qui parsèment les zones : troupes au sens véritable cohortes d'ourouks montée sur des Wargues de guerre pour certains, à pied pour d'autres tuant tout héros sur le passage. S'introduit également le combat monté, c'est à dire la capacité pour un joueur de lancer des compétences en étant à cheval. Cette zone apportera son lot d'instance raid : La Route d'erebor avec 3 raid 12 joueurs 1 instance a 6 et 3 à 3 joueurs.

    D'un point de vue PvE en groupe, le Seigneur des Anneaux Online est très bien fourni, beaucoup de donjons pour certains facile et d'autres beaucoup moins. Il y a également la possibilité de faire du PvP, au sens Joueurs héros contre Joueur Monstre dans une zone dédié pour : Les Landes d'Etten. Le jeux a donc introduit 6 classes monstres contre 8 classes héros avec 4 races (Elfes, Humains, Nains, Hobbits).

    D'un point de vue RP, il y a également de quoi s'amuser : Jouer de plusieurs instruments de musique (en les lançant avec des fichiers bloc notes en. abc) , la possibilité de faire des emotes d'humeurs et d'animations rendent le coté RP du jeux plus fort ; tout ceci dans l'ambiance de l'univers du Seigneur des anneaux.

    Points positif :

    L'environnement est très immersif, les cartes sont grandes voire très grandes.
    L'univers Tolkien reste très respecté.
    La progression n'est pas extrêmement dure (le jeu l'a remanié pour le rendre plus facile).
    Le nombre de donjons augmente l’expérience de jeu avec une grosse quantité de Raid, d'instances et d'Escarmouches offrant aux joueurs une expérience PvE groupe.
    L'artisanat permet de réaliser énormément de choses et il est relativement bien fait à part quelques points noirs dommageables au HL (CD sur des méthodes artisanales épiques d'artisanat de une semaine).
    Du PvP présent dans le jeu via une unique zone et assez originale partant du principe qu'il n'y a pas de classes miroirs qui s'affrontent.

    Points Négatif :

    A mon point de vue, le dernier ajout les Grandes Batailles épiques qui sont plutôt endormantes et qui ne présentent pas de véritable enjeux d'un point de vue récompense vu que les récompenses sont aléatoire et qu'elles peuvent être très bien récupérées par n'importe qui du moment qu'il a de la chance. Bien que concept nouveau et original pour implémenter des récits épiques dans le jeu, Turbine ne devrait pas espérer tenir ses joueurs HL uniquement sur ça.

    Les instances et leur grande diversité ne sont malheureusement pas toutes encore échelonnables au niveau maximum. Certaines instances bas niveau (ex le raid 12 la faille de Nurz gashu ou les instances /raid Isengard ou les instances Moria) ne peuvent se lancer qu'au niveau correspondant au niveau maximum de la zone (sortie des extensions précédentes).

    En outre, les nouveaux arbres de traits (compétences améliorées et passives d'une classe) rendent le jeu complètement déséquilibré (bien que Turbine travaille au rééquilibrage des classes et des montres). Certaines classes étant trop favorisées par les changements comparées à d'autres et le tout pour des monstres beaucoup moins résistants qu'avant la MAJ Gouffre de Helm. Pour exemple Samath Gul T2 défi instance à 6 qui est relativement difficile et qui demandait dans les extensions précédentes une meilleure synergie des joueurs, peut se faire à 2 joueurs seulement ! Ou est la difficulté ? Ou est la synergie ? Quel intérêt que 2 joueurs puissent faire une instance à 6 en T2 défi sans rencontrer de grosses difficultés sur tous les mob jusqu'au boss final ?

    Pour le PvMP, le fait qu'il n'y ait pas de classe miroir à proprement parlé rend l’équilibrage PvP difficile. Pourtant la MAJ gouffre de Helm a rendu les Monster Play plus fort que dans les MAJ précédentes (en parti du à la non prise en compte des mitigations de dégâts des classes héros) , ce qui permettait de compenser leur manque de résistance aux dégâts des classes Heros et rendait le tout plus équilibré que lors de l'apparition des Armes légendaires du premier âge 85 facile à récupérer et que toute classe héros possédaient en PvMP. Cela dit, une autre MAJ (13) risque de chambouler l’équilibrage. A noter que Turbine tente vraiment de faire un effort sur cet aspect là.

    Je préciserai en point négatif malgré tout, que la zone des Landes d'Etten (PVMP) n'a pas été revu ni modifié depuis pas mal d'années. En dépit des extensions successives, nouvelles zones à visiter et des nouvelles classes héros créées, les Landes d'Etten sont toujours la seule zone PvMP et il n'y a toujours pas de nouvelles classes monstres à l'étude chez Turbine.
    Publié le 17 mars 2014 à 05:24, modifié le 17 mars 2014 à 05:26
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 2 janv. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    5 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    LotRO est en 2014 plus une simulation de découverte des terres du milieu qu'un jeu. J'ai été bêta testeur de ce jeu dès 2006, et j'en vois toute l'évolution. A la sortie, le jeu était plus difficile et fondé sur le principe de communauté. Il n'avait par contre pas grand chose à offrir en termes de zones.

    En 2014 le jeu est devenu très - trop facile- mais il est immense. C'est donc l'inverse. Le jeu étant en majorité open world vous pourrez chevaucher de Bree à Edoras pendant des heures et c'est le point fort indéniable de cette oeuvre.

    Par contre le gameplay est en chute libre : solo, simple, simplifié, il a suivi les pas de World of Warcraft. Les dernières heures de gloire du jeu Lotro datent sur ce plan de la sortie de la Moria. Depuis qu'il est en F2P le jeu est clairement orienté cash shop, orienté solo. Un peu comme tous les MMOS theme parc des dernières années... Ne vous attendez pas à créer un monde, vous ferez des quêtes, changerez de zone, etc. Il n'a ni la profondeur ni l'originalité d'un TSW, ni l'ouverture d'un SWG. Par contre, désormais, Lotro a pour lui l'immensité du monde, le ROHAN est immense, Fangorn est à voir.

    Point positif : pour faire de la chevauchée virtuelle, pas besoin de payer toutes les extensions, Lotro se donne à voir et c'est superbe. Cela suffira à bien d'entre nous.
    Point très négatif : les batailles du Gouffre de Helm sont tout sauf épiques, ce sont des instances, des escarmouches, décevantes et peu passionnantes. J'ose le dire, la dernière extension est vraiment très décevante et n'a rien à voir avec la Moria. C'est tout au plus un ajout de contenu qui aurait du être gratuit comme c'était le cas lors de la sortie (Evendim était d'un autre niveau ! ) ou à très bas prix.

    Globalement : Un univers superbe, des zones qu'on aura plaisir à voir ou revoir, en tenant d'une main les livres de Tolkien et de l'autre la souris de son PC (ou Mac). Définitivement le point fort de Lotro sont ses paysages et il mérite d'être connu pour cela. Par contre, si on cherche un système de jeu moderne, inventif et nerveux, mieux vaut passer son chemin.

    Mes zones favorites :

    - Comté
    - Galgals
    - Vieille Foret
    - Fangorn
    - les villages du Rohan (curieusement ni Helm ni Edoras ne m'ont passionné, par contre les petits villages oui)
    - Evendim
    - Mont venteux
    - Moria
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    8 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    On va pas se mentir, ce jeu est très bien mais on aura toujours de tous les points de vue.

    LotRO fait partie des MMO auxquels j'ai le plus joué et je peux donc donner une petite idée de celui-ci.

    Lotro est avant tout un MMORPG qui vous transporte à travers l'univers du Seigneur des anneaux. Plaisantez pas ! Rien que ça, c'est énorme !
    Oui je sais que je vais pas vous impressionner comme ça.
    C'est vrai que vous suivez parallèlement l'histoire de la communauté de l'anneau toussa toussa... Bref !

    Les points forts de ce jeu, avant tout :
    - Le scénario super efficace comme je l'ai déjà dit ^^
    - Les graphismes ! Nan mais regardez moi ça ! En max, j'aurais presque un orgasme oculaire ! D'accord je me calme, c'est pas du TERA mais c'est quand même super,
    - Une terrible immersion par les quêtes et des musiques magiques,
    - Du dynamisme, car ça reste un jeu avec très peu de classes de caster et une grande palette de sorts ce qui vous empêche de faire du mono-touche,
    - Un bon artisanat,
    - Des donjons et raids de malades avec des time event tout le long de l'aventure,
    - Et pour finir le RP, comme je suis un grand fan de role play, je ne pouvais pas passer à coté de ce jeu ^^


    Comme vous le voyez, Lotro comporte un grand nombre de caractéristiques appréciables mais il n'est pas parfait je vous l'accorde ^^"

    Les points faibles donc :
    - Le PvP, la plus grosse tache du jeu, bien sur vous pouvez l'avoir quand vous êtes abo ou autre mais c'est du Player vs Monster, où vous pouvez incarner des monstre et xp en faisant des quêtes de... de monstre quoi x) ,
    - Le contenu à débloquer uniquement pas Points Turbine qui se gagnent en jeu ou avec de l'argent réel, un cash shop finalement,

    Je vais pas trop m'appesantir dessus mais il est tout à fait possible d'obtenir le jeu entièrement, sans payer très cher (30 euros finalement qui pour un MMO comme celui-ci est largement raisonnable).
    Peut-être que vous ne serez pas enchantés par l'interface qui ressemble plus à un charnier de fenêtres win98.
    Bref, sur ce coup là, ils n'ont pas assuré.

    Cependant !
    Ca reste un très, très bon jeu qui vous tiendra en haleine pendant des centaines d'heures. ^^

    À vous de voir si suivre msieur Frodon vous plait. ; )
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 14 févr. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    7 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Aalix
    Voici quelques mois sortait l'une des plus grandes extensions du jeu "Le Seigneur des Anneaux Online", "Les Cavaliers du Rohan".

    De la promotion, ENFIN !
    L'équipe de marketing a bien fait les choses : échanges avec les développeurs et accès bêta, teasers et making of, communiqués réguliers... A noter aussi, et cela n'était pas arrivé depuis... ? La Moria ? Cette extension est disponible en magasin avec une version boîte exclusive (et sa monture unique). Un CD aussi pour la bande son originale composée par Chance Thomas. Et pour célébrer le tout ? L'organisation de la première rencontre en France avec l'équipe de Turbine / Warner Bros Games France, avant la fin du monde !

    Tout cela donne l'eau à la bouche
    Le contenu annoncé est bon. Très bon. Le ROHAN rien que cela ! Et les montures de guerre ! Sans parler du nouveau end game, des paysages et musiques magnifiques etc. Difficile de ne pas s'imaginer chevauchant (oui oui cheveux au vent) dans les plaines des Norcrofts, affrontant pour la première fois des ennemis à dos de cheval. L'histoire épique promet d'être immersive et nous voici de retour au plus près de la communauté de l'anneau.

    Reculer pour mieux sauter
    Un peu décalée, le jeu sort le 15 octobre 2012. Quelques mois sont donc passés depuis cette sortie en fanfare.
    Vécue différemment selon les joueurs à cause de bugs et problèmes divers... Certains ont vraiment eu du mal à pourvoir découvrir cette nouvelle zone. Ceci dit, les correctifs sont arrivés vite, en vagues successives. Pour ma part, j'ai du réinstaller plusieurs fois le jeu. Si je n'avais pas été rédac chef et animatrice pour la section JoL LotRO j'aurais probablement abandonné... A s'arracher les cheveux ces problèmes de launcher ! Et toujours d'actualité pour certains malheureusement... Les chiffres de vente sont bons, on croise de nombreux joueurs dans toutes les zones, que ce soit sur le serveur RP ou non RP. Augmentation de la fréquentation à relativiser ceci dit car la sortie du film "Le Hobbit" aide encore pas mal à la promotion dérivée.

    La qualité graphique est là
    Une fois arrivée en jeu, je veux le voir ! Ce site grandiose, magnifique et imaginé si souvent... J'aperçois le profil au loin, depuis les hauts de Coudeflots, L'Argonath.
    Ces deux statues majestueuses et imposantes sont comme dans mon imagination. Je ne vous donnerais pas le nombre de screens que j'ai pu réalisé...
    Bon je lag énormément en arrivant dans la nouvelle zone... C'était prévu, les graphismes sont élevés et gourmands. C'est un peu dommage car tout le monde n'a pas une machine de guerre pour faire tourner le jeu. Ceci dit ça passe quand même en baissant la qualité graphique pour fluidifier les mouvements.
    Clairement cette extension confirme la qualité des paysages de ce MMORPG. Il faut prendre son temps pour découvrir tous les détails, les coins et recoins, conseil d'ailleurs valable partout, que ce soit dans le Rohan, en Rhovanion ou Eriador...

    Et le combat monté alors ?
    Sous réserve de ne pas subir de lags, c'est un vrai plaisir de combattre à cheval ! Une petite phase d'adaptation est nécessaire, car le rythme est bien différent des montures classiques du jeu. Un nouveau système de déplacement, un régal à apprendre ! Rien que le fait de s'arrêter peut être... risqué ? Drôle ?
    Il y a actuellement des différences assez importantes en terme de jouabilité entre les classes lors du combat monté, mais justement l'expérience est renouvelée à chaque reroll. F2P, on mise sur la boutique. L'équipe de Turbine est fourbe... Ils savent bien jouer sur le côté achat impulsif et émotionnel. et voila... Oui j'ai craqué pour personnaliser ma monture ! Couleurs, peau, tenues... On peut en looter en jeu mais, j'ai rarement de chance à ce niveau...

    End game
    Hytbold, ou la reconstruction d'un village ravagé. C'est original même si au cumul, un brin répétitif. De nombreuses quêtes sont disponibles, avec des difficultés variées (on reste tout de même dans l'optique de facilité). On voit le village reprendre vie au fur et à mesure que l'on contribue à la reconstruction ! Une motivation ? Le dernier équipement à la mode ! (enfin, question de statistiques pas de design, ce dernier point n'est pas folichon, de mon point de vue personnel).
    Bon... cela reste un peu limité et facile. J'ai mon équipement sur mon personnage principal et à vrai dire je peine à refaire 5 quêtes tous les jours... Il va bien falloir que je le termine ce village...

    Il ne faut pas oublier le groupe d'instances "Sur la route d'Erebor". Vous aurez noter le "Aucun lien fils unique" (cf Cité de la Peur) avec le Rohan ! Oui oui on surf sur l'histoire de Bilbon le Hobbit et de son périple vers le Mont Solitaire. Une thématique qui m'a surprise, en bien, même si j'attendais des instances en combat monté. Il n'y a pas que le thème qui a fait parlé mais aussi la sortie repoussée et en deux étapes. La première session d'instances à 3 joueurs est implémentée à la toute fin de l'année 2012 et nous sommes à l'heure ou j'écris (14 février 2013) entrain de tester et attendre la seconde partie.
    J'aime ces nouveaux défis mais aussi l'accessibilité pour les joueurs de plus bas niveaux !

    Un moment clé pour la communauté
    L'histoire épique ajoutée avec les Cavaliers du Rohan est immersive et nous permet de rejoindre la communauté à un moment crucial, ceci dit vous devez vous en doutez si vous connaissez livres et films. Tout le monde y a accès, extension ou pas, F2P, premium ou VIP. J'ai adoré les sessions play où l'on incarne les personnages clés de l'histoire... A ne pas manquer !

    Mais, en parlant communauté, j'entends aussi les joueurs. La fusion Codemasters/Turbine a fait perdre beaucoup à la communauté européenne. Pour éviter une désertion du jeu, il devient urgent de prendre soin de sa communauté de joueurs francophones, les nouveaux mais aussi ceux présents depuis des années. L'effet Yoyo existe : on part tester d'autres jeux mais on revient malgré tout sur lotro, jeu de qualité et passionnant. Seulement... Combien de temps encore la ficelle du yoyo va tenir ?

    En résumé
    Cette extension est belle et soignée malgré le manque de difficulté notable dans les quêtes. Ce qui peut contrer cela est l'apprentissage du combat monté, même si on s'aperçoit bien vite qu'on est PGM sur notre monture de guerre ! (replace sa mèche de cheveux).

    Lotro est une valeur sûre et cette nouvelle région le confirme.
    Publié le 14 févr. 2013 à 13:54, modifié le 14 févr. 2013 à 14:07
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 févr. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    10 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Gabb-b99
    Bonjour,
    Je vais faire une critique classique, points positifs, points négatifs.

    Donc les points Positifs :
    - Leveling très sympa ;
    - End-Game très complet avec plein d'instances (possible à 1/3/6/12) ;
    - Développement du personnage très complet et original ;
    - Les Armes légendaires (Arme qui prend des niveaux et qu'on peu modifier avec des runes et gemmes) ;
    - Le passage au magasin n'est pas obligatoire ;
    - L'augmentation du niveau max ne rend pas obsolète les instance des niveaux inférieurs (on obtient toujours des trucs utile pour son personnage) ;
    - La communauté est très bien (mature et polie) ;
    - La zone de jeu est... très grande !
    - Artisanat pas obsolète niveau max ;
    - Le combat monté est bien pensé et ne rajoute que du bon (elle ne prend pas une grosse place) ;
    - Le fait de pouvoir avoir un pavillon avec des trophées des Boss tombés ;
    - Pas d'Add-on qui jouent à ta place (aucune indication pour l'aggro par exemple... quand le mob se casse c'est que tu tiens plus ^^) ;
    - Quelques classes très originales (je pense aux sentinelles, qui se jouent avec des combot) ;
    - TANK/HEAL/DPS et surtout SOUTIEN ! qui a une place très importante dans une communauté (Groupe) ou un Raid ;
    - Beaucoup de RP quand on choisit le bon serveur ;
    - On peut jouer de la musique... AC/DC, MARIO, SUBLIME,... C'est super fun et super classe ! Il y a des guildes de musiciens qui organisent des concerts au Poney Fringant par exemple.
    - Une personnalisation du personnage au top ! (aucun clone) ;
    - Beaucoup de rajouts durant l'année ;
    - Musique absolument GRANDIOSE !
    - Graphismes très jolis !

    Maintenant les points négatifs :
    - Obligation détournée de passer en VIP (sinon faut payer les packs de quêtes et c'est très très très long... ) ;
    - Des jours, les serveurs sont en carton (c'est vite réglé mais bon, faut pas avoir peur ^^) ;
    - Manque un peu de dynamisme au niveau des combats ;
    - Leveling très bien mais... long (pour certains, ce n'est pas un défaut, je sais ^^) ;
    - Obligation de faire un peu de Bashing de mob [... ] pour monter ses traits de vertu (sinon magasin) , mais ça reste supportable ;
    - HV un peu vide ;
    - Pas de switch des traits et compétences, obligé de passer au barde pour réinitialiser et remanier si on veut passer de TANK à DPS par exemple (bon ça, c'est purement subjectif comme critique ^^).

    Je ne vois que ça.

    Je conseille aux gens de ne pas hésiter à essayer ce très bon MMO, c'est complètement gratuit au début (environ niv 32 je crois).
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 déc. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    5 personnes sur 27 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Bon que dire... Un an sur le jeu, un mois en VIP, puis premium (le meilleur système soi dit en passant pour tout débloquer gratuitement via les points Turbine grâce aux rerolls). Est-ce que je fixe la barre trop haut ? N'ai-je pas été assez loin (lev 40 en garth) ? Mais je ne retrouve rien de ce qui a fait mon accroche à Tolkien depuis 20 ans. Rien de la noirceur progressive des livres, jamais retrouvé dans les films de Jackson qui n'ont le mérite que d'exister et d'avoir fait connaitre cet auteur.

    Je trouve le jeu sans aucune profondeur. Le seul serveur "jeu de rôle fr", Estel, est devenu tellement WoW-like que c'est à pleurer (le SMS y fleurit sans cesse et le jeu de rôle y est inexistant depuis le F2P).

    À part les quêtes épiques, qui elles ressemblent un peu a quelque chose, le reste c'est du grand n'importe quoi. Les mages fleurissent un peu partout (il doit y en avoir 2 ou 3 dans la terre du milieu) , les elfes y sont légion (bien que quittant la Terre du Milieu, il y en a à tous les coins de rue) , les ménestrels tuent à coup de guitare (eh oui, le syndrome du barde Assurancetourix) , on trouve des camps orcs aux abords de Bree (une débilité).

    Le jeu peut-être sympa pour qui ne connait pas Tolkien, mais les fans devraient passer leur chemin... Les mobs sont mal étagés (première instance, les galgals infaisables autrement qu'à 6, donne pour un niveau 20 du grand n'importe quoi ! ).

    Bref, bien qu'ayant tout débloqué jusqu'à Isengard, je n'ai plus envie de jouer.

    Pourquoi donc Turbine n'a-t-il pas pris les graphismes de ce jeu et la gestion de DDO ? Impossible à chaque niveau de définir les attributs incroyables pour un jeu qui est orienté JdR.

    Par contre, quelques zones comme Evendim sont superbes avec des chants en fond sonore de toutes beautés.
    Certaines musiques sont reprises (zone des terres solitaires la nuit musique issue d'Elder Scroll ? ).

    Et surtout, je n'accroche pas au système moral... on prend un coup, le moral baisse bizarre... On ne meurt jamais ? J'aurais aimé que les titres de niveaux continuent au-delà du niveau 20 (immortel mdr) , ce qui aurait permis une reconnaissance des bons joueurs et pas des fonceurs tout azimuts dans les donjons. On court, on court mais sommes-nous tous des lapins blancs ? Tout le monde cavale !

    enfin voilà mon ressenti... Désolé pour les fans du jeu.
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 août 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    1 personne sur 26 a trouvé cette critique utile.
    7/10

    Jeu moyen

    Jeu moyen qui a ses bons et ses mauvais côtés. J'y ai joué troid mois dès sa sortie, très déçu pour divers bugs etc... déjà cité plus hauts par les autres.
    Le jeu est mou au niveau des combats pas fluide et pas cohérent... enfin très bizarre quand on viens d'un jeu comme wow ou les combats sont addictifs ! Et quand on file un coup d’épée on le vous bien directement c'est fluide quoi ! Dans lotro c'est très bizarre enfin bref je me comprends ! De plus toutes les classes poussent un cri (O_o) et les skins ne collent pas avec l'univers, les persos font tâche dans le décors et sont pas cohérents...
    J'ai réessayé le bazar en f2p mais pas convaincu.
    De plus le système de freemium est pour moi de l'escroquerie à outrance et non un vrai F2P...
    Sinon graphiquement le jeu est magnifique, hormis les perso qui sont vraiment modélisés avec les pieds et je parle même pas d'une animation tout a fait pittoresque, les casts on on ne vois pratiquement aucun effet dans les sorts... enfin pas terrible quoi !
    Un bon f2p pour les fans de l'univers, mais après c'est soit on aime, soit on aime pas !
    A tester !

    Je moyenne pour le casu qui a envie de se balader dans le monde de Tolkien mais sans plus !
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 31 mai 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    20 personnes sur 23 ont trouvé cette critique utile.
    Le Seigneur des anneaux : pour certains, une bouse sans nom qui fait honte à ses créateurs, pour d'autres, une réussite, mais qu'en est-il en réalité ?

    Je n'ai pas connu la version antérieure d'avant la maj F2P, à l'époque j'étais sur WoW et Dofus, et un troisième abo aurait été de trop.
    Cependant à l'annonce de la version F2P comme pour DDO, j'ai voulu le tester.

    Graphiquement :
    Sublime, et je pèse mes mots, certes pas toujours au top (quelques bugs graphiques) , mais au final, le rendu est, je trouve, superbe pour une quantité définie de zone, d'autres en revanche, sont malheureusement trop vides et parfois trop chargées.

    Son :
    Certaines musiques sont superbes, en revanche, certaines sont vraiment mauvaises.
    J'entends mauvaises dans le sens où cela altère la volonté de jouer. Un exemple ? la comté a des musiques joyeuses et très vives, souvent agréables, Bree en revanche a une musique que je trouve dépressive. Résultat, autant je souhaitais continuer de jouer avec ma hobbite, autant cotés humains, jouer à bree me rendait neurasthénique.

    Gameplay :
    Le gameplay est plutôt simple comparé a son grand frère DDO. On retrouve un système de jeu plutôt lié à Warcraft, qu'aux Chroniques de Spellborn. Cependant on ne va pas bouder notre plaisir.
    Quatre races, chacune possédant la possibilité d'avoir entre 6 et 9 classes (suivant la limitation raciale : un hobbit ne pourra pas devenir maitre du savoir, par exemple). C'est peu, comparativement à DDO, à cela se rajoute un autre fait : le skin. La modélisation sur DDO cassait pas des briques à un canard, cependant, changer les yeux, le nez, et autre, rendait réellement le personnage différent, ici, ce n'est pas vraiment le cas, on se croirait sur un jeu asiatique, dommage.

    IG, les choses changent en revanche : DDO avait un univers extrêmement cloisonné, rendant l'immersion un peu difficile malgré de gros efforts, LotRO en revanche a un univers ouvert, bien simple de mon ptit lvl 20, je ne me suis pas gênée a aller me balader dans des zones HL juste pour voir à quoi cela ressemblait, autant certaines zones sont d'une rare réussite, autant certaines on se demande comment on va faire pour passer ou encore pour ne pas se faire péter la gueule.
    En revanche un point que DDO et Lotro ont en commun : les monstres sont a 80 % les mêmes.
    Bon en même temps, dans le Seigneur des anneaux, Sauron n'a pas des masses de créatures à son service : orcs, gobelins (sous race d'orcs) , numenorien noirs, loups garou (si si) , morts-vivants, wargs, araignées et quelques créatures inédites. Pas des masses donc, sans rajouter a cela les suderons et les crebains qui servent saruman. Cotés DDO, on avait principalement des kobolds, des orcs, des gobelins, je vous jure qu'entre DDO et Lotro, je préfère le second, au moins qui varie, un peu.

    les quêtes :
    Autant celles scénarisées sont bien voire parfois sublimes, autant pour certaines, on a des envies de meurtres. Exemple : les quêtes hobbites pour la poste ou les tartes... grmbl, jouer les postiers persos, c'est d'un rageant mais ça aide a mieux connaitre la zone.

    F2P !
    DDO et Lotro sont des F2P, autant dans DDO, ramasser de la reput était parfois assez difficile, je dois l'avouer. Autant sur Lotro, gagner les points Turbines est plutôt simple, je trouve. Si je calcule correctement en fonction des rerolls, on peut facilement se faire aux alentours de 200-300 points Turbines par perso, de l'autre coté, en moyenne et en ne faisant que les zones de départ : autant faire les premières zones puis basta, jusqu'à accumuler des points. Le hic, c'est que cela peut devenir lassant, l'avantage quand même est de permettre de découvrir les races et les classes.
    Persos, je considère que le mieux pour suivre le bg du jeu est : nain, elfe, humain, hobbit.
    Pour les classes : vous êtes seuls juges, perso, ma préférence a été gardien, menestrel, archer et maitre du savoir.

    La gratuité est là, mais demande d'investir en temps de jeu, plutôt que de sortir la carte bleue. De l'autre, si je compare à d'autres F2P auquel je joue, certes le coté gratuit est très limité, mais avec du temps et de la persévérance, il y a moyen de se faire pas mal quand même de points Turbines en se faisant de la rerollites aigües.

    En termes : le jeu est bon pour jouer avec une guilde, entres potes, en solo mais pas à haute dose, si vous voulez des points Turbines, sinon vous risquez de vous lasser. Certes, tout cela prend du temps, mais je considère qu'au final, cela est payant, plus qu'en payant à coups d'euros. Malgré tout passer, en abo (9E par mois) revient à moins cher que payer la boutique, surtout moins cher que divers de ses concurrents directs.

    Pour moi, Lotro est un des rares jeux qui a une âme, dans le sens où c'est un jeu où réellement, j'ai ressenti quelques choses par rapport aux zones rencontrées, aux donjons, et autres... ce qui est fort rare pour un MMO.

    Edit et Rajouts 2012 :
    Après un bon moment de leveling et d'achats boutiques que dire :
    Oui, jouer full free est possible, mais cela demande du temps, beaucoup de temps. 1/2h pour passer la zone de début instanciée, 2-3h pour se taper chaque types de prouesses de tueries des zones de base (selon le niveau car certains mobs ne sont pas bas niveau) , et ce dans chaque zone, voire un peu plus.
    En clair, comptez 240 points Turbines par zone de départs avec ces prouesses, pourtant c'est la façon la plus rapide, même si la plus rébarbative...
    Cependant, je conseille un mois en VIP pour ne serait-ce que débloquer les sacs, la limite d'or et surtout les Traits qui sont importants à hauts niveau. Sachant que l'achat d'une zone varie entre 565 TB et 715 TB, autant dire que vous pourrez passer quelques jours à vous taper 240 points Turbines, voire plus pour ceux qui veulent l'extension la Moria (2500TB) , Isengard (alentours de 3500) ou encore la voie de la communauté (1500TB).
    Heureusement, de temps à autres, se font des ristournes à -30 % du prix : je conseille aux joueurs free, d'attendre ces moments là dans le mois avant d'acheter.
    Pour les traits, si vous voulez full free, faites comme vous voulez mais cela prendra du temps, beaucoup, beaucoup de temps.

    En d'autres termes, Lotro est gratuit, cependant... il demande un temps de jeu de nolife pour y parvenir, et je pense que beaucoup préféreront se tourner vers l'abo VIP que continuer à farmer comme des Coréens.

    Dommage et pourtant, c'est déjà un sacré pas en avant comparativement à DDO.
    Publié le 25 avril 2012 à 17:41, modifié le 31 mai 2012 à 10:52
    20 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1082 aiment, 177 pas.
Note moyenne : (1315 évaluations | 106 critiques)
8,8 / 10 - Excellent
Répartition des notes de Le Seigneur des Anneaux Online
Répartition des notes (1315 votes)

Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(840 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu