Escarmouches - La défense du Poney Fringant

Les habitants de Bree se sont retranchés au Poney Fringant. Fous de rage devant leur soulèvement, les brigands ont décidé de les faire brûler vifs...

Généralités

La défense du Poney Fringant est accessible aux joueurs dès que leur personnage atteint le niveau 50. Le niveau maximal pour cette escarmouche est le niveau 65, vous ne pourrez donc pas augmenter le challenge en sélectionnant un niveau supérieur au vôtre si votre personnage est 65. Elle peut être équilibrée pour le jeu solo, le duo, la petite communauté (groupe de 3), la communauté (groupe de 6) ou encore le raid (12 joueurs).

L'auberge du Poney Fringant

L'instance se déroule devant le Poney Fringant, célèbre auberge de Bree qu'on ne présente plus. L'établissement de Poiredebeurré est réputé pour son accueil chaleureux et ses nombreuses spécialités, et c'est habituellement un lieu de réjouissances.

Comme dans toutes les escarmouches, pensez à fouiller le corps des lieutenants et des champions d'affrontements que vous croiserez : si la chance vous sourit, vous trouverez sur eux butin, marques de campagne, marques de soldat (garde, écuyer, fantassin), premières, secondes ou troisièmes marques, ou encore l'un des multiples symboles qui vous permettront d'affaiblir temporairement vos ennemis. N'oubliez pas d'utiliser ces derniers lorsque la situation l'exige, ou sur le Général de l'ennemi si vous avez pu les garder jusqu'à la fin !

Contexte épique

Tout a pourtant l'air bien calme sur la place devant le Poney Fringant. La toiture de l'auberge est enneigée et les quelques flocons qui tombent lentement donnent plutôt une impression de quiétude. Cependant, un détail vous frappe : il n'y a personne sur la place, ni d'ailleurs dans les rues de Bree. C'est un siège auquel les habitants sont soumis, et l'auberge est leur dernière chance d'y résister.

Le Poney Fringant, sous la neige

C'est le Veilleur en second Paillelatre qui vous accueille, soulagé de voir qu'il n'aura pas à défendre seul l'auberge de Poiredebeurré. Ils vous explique la situation et vous dévoile son plan pour tâcher de résister à l'assaut qui se prépare :

''Les brigands vont venir avec des torches et essayer de nous brûler vifs. Le Poney tiendra un moment, mais pas plus de cinq torches.''

''Si vous voyez un porteur de torche, il faut l'éliminer sur le champ. Préparez-vous à présent, ils arrivent.''

''Finissons-en ! Nous serons à nouveau libres ! Pour les Peuples Libres ! Pour Bree !''

Galvanisé par le courage du veilleur en second, vous prenez place à ses côtés et attendez le premier assaut d'un air déterminé.

Bataille

Les assauts

poney_p.png

Dans un premier temps, vous allez devoir défendre l'auberge lors de trois assauts successifs de six vagues d'attaques chacun, lancés aléatoirement depuis l'une des deux rues menant à la place. Tous les assauts pairs (le 2e, le 4e, etc.), un porteur de torche se joindra aux bandits pour tenter de mettre le feu au Poney Fringant. Soyez sur vos gardes : il n'arrive pas nécessairement par la même rue qu'eux. Il est primordial de faire de ce brigand votre priorité et de lui empêcher à tout prix d'atteindre les marches du perron de l'auberge.

Par moment, un lieutenant de l'ennemi viendra se joindre aux assaillants, vous rendant la tâche plus délicate. Vous remportez quelques marques d'escarmouche à l'issue de chaque assaut repoussé avec succès.

Une fois la dernière vague d'attaques terminée, le Général de l'ennemi lui-même quittera son poste d'observation près de la fontaine et tentera un dernier assaut, excédé par l'échec qui se profile.

Les aides au combat

poney_v.png

C'est aux côtés du Veilleur en second Paillelatre que vous allez défendre l'auberge et les habitants qui s'y sont réfugiés. Il vous préviendra en cas d'assaut ennemi et vous épaulera en utilisant ses compétences de combat au corps à corps, notamment le désarmement, sa spécialité. Bien qu'il ait un solide moral, vous devrez assurer sa protection : il n'a aucune compétence de guérison.

Écoutez bien ses consignes : il repère les porteurs de torches avec un œil expert et vous avertira lorsque l'un d'entre eux tentera de venir bouter le feu à l'édifice de Poiredebeurré. Prenez l'initiative et allez supprimer cette menace pendant que Paillelatre essaye de contenir l'assaut !

Le combat final

poney_g.png

A l'issue du troisième assaut, le général Ourouk Goilag se rue à l'assaut à son tour dans l'espoir de remporter la bataille. Il va essayer de vous décourager durant tout le combat en proférant des menaces sordides à votre encontre : ignorez-les et concentrez-vous sur cet ennemi un peu trop confiant.

Goilag est accompagné d'Ouargues de l'Isen qui sont d'une vivacité surprenante, mais qui sont en général assez faibles. Il semble en avoir une meute à disposition, aussi si vous les tuez vous ne gagnerez qu'un court répit : très vite, il en sifflera un autre qui prendra sa place.

Pensez à surveiller le moral du Veilleur en second Paillelatre, c'est la dernière condition de réussite de votre mission.

Si l'issue du combat vous a été favorable, votre allié vous remerciera au nom des habitants de Bree, dans son style très militaire.

Les affrontements

Lors de la défense du Poney Fringant, plus précisément lors de la première phase, vous allez être confronté à des affrontements aléatoires qui vont venir mettre à mal votre organisation. Voilà les neuf affrontements parmi lesquels ils seront tirés :

  • Prenez garde à Faussepatte, un loup géant qui rôde parfois dans un coin de la cour au sud de la fontaine.
  • Un grondement d'ours provenant du nord vous surprend singulièrement. Le Vieux chasseur a dû se perdre et sortir de la forêt sans s'en rendre compte, prenez garde à ses terribles griffes. 
  • Tapi dans l'ombre de la petite cour intérieure de l'auberge, le ourague Ufglup  n'attend qu'un faux-pas de votre part pour vous planter les crocs dans le postérieur. Ne lui laissez pas ce plaisir et faites en sorte de vous débarrasser de lui sans tarder.
  • Croque-rat est un gros chat qui fouine à l'ouest de la place du Poney Fringant. D'ordinaire, il ne doit pas être bien méchant mais les brigands ayant fait fuir la vermine en s'attaquant à la ville, il est devenu agressif.
  • L'orque Mukgashan n'a pas bien compris les ordres d'attaque et attend bêtement devant l'entrée d'une maison juste derrière de la fontaine qu'on fasse appel à lui pour terminer le siège de Bree. Stupide, mais violent et sanguinaire : soyez méfiant.
  • On sait bien que certains orques sont plus intelligents que d'autres. Kamhont fait partie de ceux-là, et il vient de trouver une réserve de pain destinée aux assiégés, qu'il a dispersée un peu partout sur la place devant l'auberge de Poiredebeurré. Fort heureusement, en faisant le tour de la place vous trouverez quelques quignons de pain à leur lancer par la porte. Voyant son plan pourtant si intelligent échouer, il se ruera sur vous.
  • Lorsqu'une voix criarde vous annonce que "Vous brûlerez tous !", aucun doute : c'est le gobelin Banosnakh, embusqué dans la cour sud qui essaye bassement de vous démoraliser.
  • Votre héroïque défense de l'auberge irrite passablement Willie Aubépine, qui décide d'aller mettre le feu à la grange pour vous désorienter. Fort heureusement, il doit passer sur la place pour y arriver, interceptez-le et empêchez-le d'arriver à ses tristes fins.
  • Les corbeaux sont bien souvent les sinistres compagnons des brigands de la région de Bree, et c'est précisément le plus sombre d'entre eux, Noireplume, qui viendra parfois vous harceler lors de la défense de l'auberge.

Récompenses

Les marques

Comme dans chaque escarmouche, vous aurez une chance d'obtenir, suivant le niveau sélectionné, l'une des trois marques suivantes :

Deuxième marque Deuxième marque (niveau 50 à 59)

Troisième marque Troisième marque (niveau 60 à 65)

Quatrième marque Quatrième marque (niveau 60 à 65, difficulté élevée)

Mais aussi la Marque de campagne associée à la défense du Poney Fringant :

Maque de la campagne d'Adlan

En plus naturellement des marques de garde, d'écuyer ou de fantassin, en version vétéran si vous étiez 6 au moins, d'un tribut en argent et en butin.

Titre et prouesses

Vous progressez dans les prouesses liées à la tuerie des lieutenants à chaque fois que vous triomphez de l'un d'entre eux.

La défense du Poney Fringant a aussi sa prouesse dédiée, que l'on débloque en ayant tué une fois au moins chaque champion d'affrontement cité précédemment. Vous pourrez alors fièrement porter le titre de Défenseur du Poney Fringant.

Précédent
Escarmouches - Siège à Amon Sûl

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1094 aiment, 179 pas.
Note moyenne : (1329 évaluations | 106 critiques)
8,6 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(843 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1639 joliens y jouent, 3644 y ont joué.