Dialoguer : La commande /alias

Généralités

La commande /alias sert à créer un raccourci permettant d'envoyer du texte dans un des canaux du jeu. Un alias peut être composé de texte ou de commandes de canal, d'emotes ou encore d'autres alias.

Dans cet article, nous allons utiliser l'interface du jeu et notamment la fenêtre de saisie des canaux de discussion. Lorsqu'il faudra taper du texte dans cette fenêtre, il sera repéré par une marge plus large que dans les autres paragraphes. Le texte tapé sera écrit en orange et la réponse du jeu figurera en vert.

Si vous n'êtes pas familier des alias, je vous invite à imprimer ce guide et à le suivre pas à pas tout en tapant les commandes dans le jeu : tout vous semblera nettement plus clair, alors qu'une simple lecture peut s'avérer confuse.

Documentation

Pour obtenir de l'aide en jeu sur les alias, tapez :

/aide alias

La documentation associée s'affichera dans le canal général et ressemblera à ceci :

Limitations

Si, comme nous allons le voir, cette commande permet de réaliser de très nombreuses choses, elle ne peut être utilisée pour lancer une compétence ou exécuter une action. Sachant cela, c'est donc votre imagination qui sera votre seule limite, mais avant d'en arriver là, découvrons pas à pas cette commande à travers quelques exemples.

Utilisation

Les alias prédéfinis

Afin de se familiariser avec les alias, commençons par apprendre à utiliser un alias. Nous n'avons pas encore déclaré d'alias, mais deux alias sont déjà prédéfinis. Cela va nous permettre de découvrir une commande qui nous sera bien utile à l'avenir, celle qui permet de lister tous les alias sauvegardés :

/alias liste
Liste des alias prédéfinis...
alias ";loc" = "L'endroit où vous vous trouvez"
alias ";cible" = "Votre sélection actuelle"

Deux alias sont déjà présents, définis par Turbine : ";loc" et ";cible", avec une courte description. Avant toute chose, essayons d'utiliser le premier alias, en le tapant simplement dans la fenêtre de discussion :

;loc
Vous dites : 'Rhovanion: Caras Galadhon: 15.5S, 66.0O'

Encouragés par cet indiscutable succès, essayons d'utiliser cet alias au milieu d'une phrase :

Je me trouve actuellement à ;loc
Vous dites : 'Je me trouve actuellement à Rhovanion: Caras Galadhon: 15.5S, 66.0O'

Un alias commence systématiquement par le caractère ";". Lorsque vous tapez du texte commençant par ";", le jeu va chercher dans votre liste d'alias et s'il trouve l'entrée correspondante, il va remplacer le texte tapé par l'alias qu'il aura trouvé. Si vous tapez du texte après le ";" mais qu'il ne s'agit pas d'un alias, vous vous couvrez simplement de ridicule :

;test
Vous dites : ';test'

Voilà une victime idéale pour nos tests...
Voilà une victime idéale pour nos tests...

Nous verrons plus tard comment éviter cette situation embarrassante, mais pour le moment testons la seconde commande prédéfinie :

;cible
Vous dites : ';cible'

Heureusement que vous avez pris soin d'aller vous cacher pour tester cette commande, vous en auriez été quitte pour un grand moment de solitude. Contrairement à la commande ;loc, cette commande nécessite... une cible pour être activée. Sélectionnez le PNJ le plus proche, et saluez-le comme il se doit :

Suilad ;cible, quel plaisir de vous revoir.
Vous dites : 'Suilad Losdirith, quel plaisir de vous revoir.'

Ces deux commandes vous ont donné un petit aperçu des possibilités offertes par les alias. Les plus impatients d'entre vous bouillent certainement d'envie d'utiliser leurs propres alias, c'est précisément ce que nous allons faire maintenant.

Créer un alias

Pour l'instant nous n'avons fait qu'utiliser les alias prédéfinis, il est temps maintenant de créer notre premier alias. Pour cela, il suffit d'utiliser la commande /alias de la façon suivante :

/alias ;nom Chaîne de texte
Alias ajouté : ";nom" = "Chaîne de texte"

Comme le jeu vient de nous le préciser, nous venons de créer l'alias ";nom" et de lui assigner la chaîne "Chaîne de texte". La commande /alias suivi d'un nom d'alias commençant par ";" crée l'alias et lui assigne ce qui suit. Le nom d'un alias ne peut pas contenir d'espace, sinon seul le premier mot serait utilisé pour nommer l'alias, et le second ferait partie de la chaîne assignée. Testons rapidement notre création :

;nom
Vous dites : 'Chaîne de texte'

Ca marche ! Notez que si vous utilisez cette commande avec un alias déjà déclaré, celui-ci sera écrasé par le nouvel alias.

Détruire un alias

Commençons par vérifier que l'alias a bien été ajouté à notre liste :

/alias liste
Liste des alias prédéfinis...
alias ";loc" = "L'endroit où vous vous trouvez"
alias ";cible" = "Votre sélection actuelle"
Liste des alias définis par l'utilisateur...
alias [;nom] == [Chaîne de texte]

Sous la liste des alias prédéfinis, on trouve la liste des alias rattachés à ce personnage. Il est important de noter que les alias sont définis pour chaque personnage : si vous déclarez des alias pour l'un de vos personnages sur un serveur, lui seul pourra y accéder.

Supprimons cet alias de test qui ne sert pas à grand chose :

/alias supprimer ;nom
Alias supprimé : ";nom".

Voilà notre alias de test retiré de la liste. Maintenant que nous connaissons les commandes de base, il est temps de passer aux choses sérieuses.

Alias et emotes

Les alias peuvent incorporer des emotes, avec cependant une restriction : l'emote doit être en début de chaîne, sinon elle sera ignorée. Voici un exemple avec la commande /incliner :

/alias ;inc /incliner
Alias ajouté : ";inc" = "/incliner"
;inc
Vous vous inclinez.

En rajoutant du texte à la suite de l'emote, il est possible de remplacer le texte existant. Dans ce cas, considérez que votre personnage sera le sujet de la phrase rajoutée :

/alias ;inc /incliner s'incline courtoisement
Alias ajouté : ";inc" = "/incliner s'incline courtoisement"
;inc
Navarmel s'incline courtoisement

Notez qu'en ayant fait cela nous n'avons pas modifié /incliner, qui continuera d'avoir son texte prédéfini.

Oui, c'est vous en tenue de Grand Maître des emotes !
Oui, c'est vous en tenue de Grand Maître des emotes !

La plupart des emotes du jeu ont deux modes de texte : avec ou sans cible. Nous verrons plus tard comment reproduire cela avec les alias.

Il est naturellement possible d'utiliser les emotes créées par les joueurs, qui n'ont pas d'animation mais apparaissent en texte gris. Il existe plusieurs manières de faire une emote : /e, /em, /emote, /je, /moi, /nom. Dans cet exemple j'utilise /moi, mais naturellement toutes les autres fonctionneraient à l'identique :

/alias ;monture /moi hèle sa monture
Alias ajouté : ";monture" = "/moi hèle sa monture"
;monture
Navarmel hèle sa monture

Comme il n'est pas possible d'appeler la monture physiquement via les alias, n'oubliez pas de cliquer sur votre icône juste avant d'appeler votre alias : un héros auquel la monture n'obéit pas n'a guère de crédit auprès de ses alliés. Plus encore si c'est une chèvre.

Combinaison d'alias

Le système d'alias a été pensé pour qu'un alias puisse en appeler un autre. Il est ainsi possible de créer une chaîne d'alias et donc de pouvoir créer des textes relativement sophistiqués. Cela va nous permettre de régler le problème du ciblage évoqué plus haut. Pour cela, déclarons nouvel alias, que nous allons nommer ";incc" pour le différencier de la version sans cible :

/alias ;incc /incliner s'incline courtoisement et présente ses salutations à ;cible
Alias ajouté : ";incc" = "/incliner s'incline courtoisement et présente ses salutations à ;cible"
;incc
Navarmel s'incline courtoisement et présente ses salutations à Losdirith

Cela va nous permettre de contourner une des limitations annoncées précédemment : s'il est impossible d'avoir plusieurs commandes dans un alias, on peut en revanche utiliser la combinaison pour associer plusieurs alias ayant chacun une commande.

Notez cependant que cette astuce ne permet pas de lancer, comme on aurait pu l'espérer, plusieurs emotes dans un unique alias en combinant deux emotes chacun composé d'un alias. Seule une emote sera exécutée, l'autre sera automatiquement convertie en texte et, une fois encore, l'effet risque d'être calamiteux.

Canal de sortie

Il est possible de diriger un alias vers un canal de sortie spécifique. Par exemple, pour saluer votre confrérie, vous aurez certainement envie de faire un alias de ce genre :

/alias ;sc /conf Suilad mellyn
Alias ajouté : ";sc" = "/conf Suilad mellyn"
;sc
[A la confrérie] Suilad mellyn

Raccourcis

Tout cela est bien utile, mais les plus imaginatifs d'entre vous doivent déjà se demander comment ils vont retenir le nom des innombrables alias qu'ils ont déjà prévu de créer. Si taper /alias liste et parcourir cette dernière est une possibilité quand on a tout son temps, il peut être catastrophique de taper au beau milieu d'un combat épique ;insultecibleennemie, même pour un Ménestrel qui tape très vite.

Heureusement, Turbine a une fois encore pensé à vous ! Il est possible d'associer un alias à une icône de raccourci, qui apparaitra alors dans votre interface au même titre que les autres. Il vous suffira de cliquer dessus, ou encore de le lancer via les raccourcis clavier.

Commençons par créer notre alias :

/alias ;insultecibleennemie /crier Tu n'es qu'une pathétique marionnette au service de Sauron, ;cible, tremble devant les forces de la Lumière !
Alias ajouté : ";insultecibleennemie" = "/crier Tu n'es qu'une pathétique marionnette au service de Sauron, ;cible, tremble devant les forces de la Lumière !"

Voilà qui est fait, maintenant il faut décider dans quelle barre et plus précisément dans quel emplacement on veut mettre le raccourci qui permettra d'éviter d'avoir à taper cette longue commande. Pour cela, aidons-nous de cette table qui fournit la correspondance entre un emplacement et son numéro.

Numérotation des cases de raccourcis

La barre principale est en bas : c'est celle qui est intégrée dans l'interface. Ensuite, de bas en haut les barres additionnelles, de 1 à 5. Ainsi, le 4e emplacement de la 2e barre porte le numéro 28.

En l'occurrence, j'ai une place libre dans l'emplacement 47. Associons-la avec notre alias :

/alias raccourci ;insultecibleennemie 47
Raccourci vers ";insultecibleennemie" ajouté à l'emplacement 47.

Le raccourci 47 contient maintenant un cadre noir avec le début du nom de l'alias, afin que l'on puisse se rappeler du quel il s'agit. Pensez à nommer vos alias en conséquence : comme on ne voit que les premières lettres, il faut faire en sorte que cela suffise à identifier l'alias.

Plus qu'à cliquer sur l'emplacement 47, après avoir sélectionné une cible ennemie, pour l'intimider avec force et panache !

Précédent
Dialoguer - Les emotes
Sommaire :
  1. Les canaux de discussion
  2. Dialoguer : La commande /alias
  3. Dialoguer - Les emotes

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1094 aiment, 179 pas.
Note moyenne : (1329 évaluations | 106 critiques)
8,6 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(843 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1639 joliens y jouent, 3644 y ont joué.