Annonce
Le code de la semaine : REGEN pour [Biscuit des hommes de Dale]

Premiers pas : Chapitre 4 = Explorer le vaste monde


Vous voilà désormais maître de votre destin. Tout au long de vos aventures, vous serez amené à rencontrer et / ou utiliser différentes fonctionnalités du monde. En voici les principales, dans le désordre car désormais vous n’avez plus de chemin imposé :

I. Le cercle de retour

Mhmm… et bien oui. Si vous n’y avez pas été confronté lors de l’instance d’introduction, cela risque de vous arriver plus ou moins rapidement désormais.
Quand vous êtes mis hors de combat, faute de moral, par un adversaire, vous êtes rappelé en lieu sûr, dans le cercle de retour le plus proche du lieu où vous avez succombé.
Vous subissez alors un « debuff » de résurrection : perte momentanée de caractéristiques et effroi (peur) qui vous paralyse. De plus votre équipement s’endommage, plus qu’en utilisation normale (de combat).

Echappent à cette règle :

  • les morts en zone PvMP (Landes d’Etten) : pas de réparations
  • les morts au cours d’un duel : retour à la vie sur place (sachant qu’en fait un duel n’est jamais mené jusqu’à la mort, mais s'arrête juste avant)
  • les chutes mortelles (et oui… évitez de tomber de trop haut) : réparations moins importantes

Sachez également que périr le plus tard possible au cours de votre apprentissage, et donc faire preuve de votre prudence, est reconnu par vos pairs : plusieurs titres accompagnent votre progression sans mourir. Le premier : « le prudent » est acquis lorsqu’on atteint le niveau 5 sans mourir. A vous de découvrir les suivants ?

II. Le gardien des coffres

premiers_pas_16.jpg

Interface du gardien des coffres
Vos sacs menacent de déborder, et pourtant il y a une partie du contenu que vous souhaitez garder, même si vous ne vous en servez pas à chaque instant ? Confiez vos effets à un gardien des coffres. Vous en trouverez dans chaque grande ville, ainsi que dans chaque zone résidentielle.

De base, vous avez accès à un espace permettant de stocker 30 objets (ou piles d’objets). Les objets de quêtes ne peuvent pas y être stockés.

Puis, au fur et à mesure de votre apprentissage, d’autres espaces se débloqueront, chacun offrant une capacité de 25 objets :

  • immédiatement : un premier, coût = 45 pa
  • level 35 : un deuxième, coût = ***
  • level 45 : un troisième, coût = ***
  • level 50 : un quatrième, coût = 4po250
  • level 55 : un cinquième, coût = ***
  • level 60 : un sixième, coût = 5 po

Il existe une autre possibilité pour avoir du stockage supplémentaire : les coffres de maison. Ils peuvent être ouvert à tout joueur / personnage désigné, sont accessibles à tous vos personnages, mais ils n'accueillent pas d'objets liés.

III. Le palefrenier

premiers_pas_29.jpg

Vous avez besoin de vous déplacer rapidement ?

Un peu partout des palefreniers mettront à votre disposition, contre rémunération, des chevaux frais et dispos. Mais, pour cela, il faudra au préalable allez vous faire connaître auprès de chacun des palefreniers des destinations que vous voulez atteindre.

Les seuls qui font exception sont les quatre palefreniers des quatre villes de départ : Bree, Celondim, Thorin et Grand-Cave. De plus, leurs tarifs sont plus que modestes : 1 pa seulement.

Les autres ont des tarifs différents selon la longueur du trajet, sa rapidité (cheval « instantané » ou « qui profite du paysage »), la dangerosité des zones à atteindre…

     Les déplacements en Terre du Milieu.
Vous y apprendrez qu’il existe d’autres moyens de se déplacer que vos jambes, les chevaux ou la carte de retour.

IV. La Poste Rapide

Vous avez déjà eu affaire avec une boite aux lettres.
Elles vous permettent d’envoyer et recevoir du courrier (cela paraît évident), celui-ci pouvant contenir un colis (un seul).

Chaque envoi se fait contre menu dédommagement pour nos postiers hobbits de la Poste Rapide. Les réceptions sont gratuites.

La Poste Rapide conserve vos plis pendant 15 jours. Si au terme de ce délai, votre correspondant ne s’est pas manifesté, le courrier vous est renvoyé. Vous avez alors vous même ce délai de 15 jours pour le récupérer.
Ne le dites surtout pas, nos postiers n’en seraient peut être pas contents, mais certains se servent de ce délai de 15 jours x 2 (soit un mois) pour stocker leurs surplus, simplement en envoyant un pli à un de leurs alter ego (reroll).

A savoir, très important :
Tant que le courrier n’est pas ouvert, il peut rester 15 jours dans votre boite (les 15 jours du délai de réception). Vous l’avez vu, mais vous n’avez pas cliqué dessus. Cela vous permet d’attendre quelques jours pour retirer la pièce jointe si votre inventaire est plein.
Par contre, dès lors que vous avez ouvert votre courrier (cliqué dessus), le courrier ne restera que 2 jours seulement dans votre boite. Au bout de 2 jours, il sera automatiquement effacé, pièce jointe comprise si vous ne l’avez pas retirée. Faites-y bien attention, nombre d’aventuriers ont perdu des colis (importants) de cette manière.

Ne pas confondre avec « La poste rapide » : série de quêtes en Comté.

V. Bardes d’Eriador : notes enchanteresses et Prouesses

1. Exploits et prouesses

Vos haut-faits (d’armes, d’explorations, de tueries, de services rendus, de rencontres insolites…) sont consignés dans votre Journal des Prouesses.

Un avertissement vous est fait (barre d’alerte) quand une de vos actions déclenche une nouvelle inscription dans votre journal. Cette inscription déclenche en fait une nouvelle prouesse à accomplir (pas « accomplie »).

premiers_pas_18.jpg

Accomplir cette prouesse vous octroie une récompense : un bonus particulier. C’est ce qu’on appelle un trait. Equiper ces traits permet de personnaliser votre personnage en lui conférant des bonus et aptitudes particuliers.

Il existe plusieurs sortes de traits : traits de vertus (liés à l’exploration, aux tueries…), traits de classe (liés à l’utilisation de vos compétences), traits légendaires (liés à des exploits particuliers).
     Le système de traits dans Lotro.

Pour bénéficier de ces traits, vous devez les équiper auprès d’un barde d’Eriador, présent dans chaque grande ville :
     Fenêtre Barde > Gérer vos traits

Vous pouvez voir les traits équipés sur votre personnage dans la fenêtre « Traits ». Ils y sont montrés, séparés dans des onglets différents, correspondant à chaque type de traits.

2. La musique

Les bardes d’Eriador sont également de grands musiciens, amoureux de leur art, et prêt à le faire partager pour un peu que vous ayez déjà fait preuve que vous sachiez manier quelques notes :
La musique occupe une place à part dans les cœurs des aventuriers. C’est auprès de vos mentors que vous en apprenez les rudiments. Et c’est ensuite auprès d’un barde que vous achetez votre premier instrument.
     Fenêtre barde > Voir ce que la boutique propose

Si vous souhaitez devenir un musicien accompli, allez vous asseoir sous cet arbre et suivez attentivement les conseils pour devenir musicien en Terre du Milieu.

VI. Devenir artisan

Vous souhaitez également contribuer à l’effort de guerre des Peuples Libres, en fournissant l’équipement nécessaire ? Vous pouvez devenir artisan. Il existe plusieurs vocations, chacune permettant l’accès à trois métiers différents, indépendants les uns des autres.

De nombreux rouleaux sont rangés dans les rayonnages Artisanat de notre bibliothèque. Vous y trouverez d'autres renseignements fort utiles : comment devenir un artisan, comment progresser, quoi fabriquer, et comment devenir le meilleur ; mais aussi beaucoup d'informations annexes comme les zones de prospection, les objets à fabriquer, etc.

VII. L’hôtel des ventes

Vous pouvez certes vendre aux marchands que vous croiserez, mais vous ne tirerez de vos babioles que le minimum. Et allez savoir pourquoi, ces derniers ont une entente solide. Vous aurez beau être le meilleur nain gouailleur arpentant ces terres, quel que soit le marchand que vous croiserez, vous n’en tirerez rien de plus que son confrère.

Mais d’autres pourraient être très intéressés par vos marchandises : les autres aventuriers. Alors tout ne les intéressera pas, en particulier le bric-à-brac que vous récupérez à tour de bras lors de vos chasses. Néanmoins, certaines choses se révèleront un trésor pour d’autres : comme nous l’avons vu lors de vos premiers pas, tous les matériaux destinés à l’artisanat (liseré vert) peuvent faire le bonheur des artisans, quelques pièces à bonus particulier (liseré violet) celui d’aventuriers mal équipés…

Vous pouvez alors les vendre ou les échanger au hasard de vos rencontres. Mais la méthode la plus efficace reste encore de confier vos marchandises par l'intermédiaire des commissaires-priseurs des Hôtels des Ventes.

Interface de vente de l'hôtel des ventes
Interface de vente de l'hôtel des ventes

Si vous cherchez quelque chose de précis, faites-y également un tour et fouinez.

    L’art et la manière de bien vendre et bien acheter

VIII. Les notaires

premiers_pas_20.jpg

En créant votre personnage, vous avez choisi votre nom, votre prénom plus exactement.

Lorsque vous aurez accompli vos premiers faits d’armes (et atteint le niveau 15) vous pourrez également vous présenter à un notaire et choisir contre petite rémunération un nom de famille, nom de famille que vous pourrez rechanger à loisir, contre même rémunération.

Le notaire vous permet également de vous défaire de quelque lien de famille encombrant. Il est possible de se faire adopter en jeu par un autre personnage (d’un autre compte), par clic droit > Adopter sur le personnage en question. Si ce lien de famille vous pèse, évitez simplement les diner en famille houleux en vous présentant au notaire.

IX. Les confréries

L’union fait la force… et les frères d’armes le bonheur des longues veillées après les combats.

Vous avez probablement déjà croisé des combattants, et même surement affronté quelque péril à leur côté en constituant une communauté. Mais vous aimeriez intégrer un groupe plus pérenne avec qui partager de longues aventures : vous êtes prêt à vous présenter à la porte d’une confrérie.

     Les confréries dans Lotro.

X. Le barbier et les tenues

Et oui ! les combats c’est bien, mais se détendre c’est important. Sauf que si vous arrivez à votre soirée tout débraillé et la barbe en désordre, votre hôtesse risque de grincer des dents. Alors faites un petit effort et confiez-vous à un barbier. Contre petite rémunération il vous remettra à neuf : cheveux et barbe, et même quelques détails du visage. Le barbier dans LOTRO.

Fenêtre du barbier
Fenêtre du barbier

Pour votre tenue, quittez donc votre armure cabossée et pleine de sang et endossez pour l’occasion vos plus beaux habits. Pour savoir comment procéder, asseyez-vous et un conseiller va vous expliquer le système de tenue.

XI. Réconforts et autres remontants

Vous l’avez constaté au cours de vos fouilles de cadavres en trouvant quelques plats, il est possible de manger des nourritures réconfortantes et boire quelques potions revigorantes.

Pour certaines potions, vous les trouverez également auprès de marchands vendeurs : les aubergistes, guérisseurs... Les premiers se feront également un plaisir de vous vendre aussi une pinte de bière, mais méfiez-vous les effets en sont parfois surprenants.

Attention... nain ivre...
Attention... nain ivre...

Les érudits et les cuisiniers peuvent aussi vous fournir des consommables bien utiles.
     Les consommables dans Lotro

XII. S’équiper

Dans le même esprit, votre vieille armure et vos armes rouillées ne vous seront que d’une aide bien maigre lors de vos missions.

     Les bases de l'équipement

XIII. Les loisirs

Rien de tel pour se reposer après une longue mission de combat qu’une bonne partie de pêche.
Et pour cela, pourquoi pas s’asseoir simplement à l’ombre d’un arbre de votre propriété des zones résidentielles, acquise à la sueur de votre front et disponible après vos premières armes (level 15) ?
Nous avons déjà évoqué la musique et les tenues.

XIV. Questions diverses

  • Il n’est nul besoin de se nourrir chaque jour pour survivre. La nourriture disponible, auprès des PNJ ou d’autres joueurs, sont des bonus au combat.
  • Il n’est pas non plus nécessaire de se déconnecter dans un endroit particulier (auberge ou autre) pour se reposer et récupérer. Il est juste conseillé de se déconnecter dans un endroit sauf, afin d’éviter les réveils houleux.
  • Pour dialoguer, il y a bien sûr les canaux de discussion.
Premiers pas : Chapitre 3 = Dans les pas des plus grands

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1088 aiment, 178 pas.
Note moyenne : (1322 évaluations | 106 critiques)
8,8 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(841 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1637 joliens y jouent, 3641 y ont joué.