Dossiers - La Moria : Balrogs et temps passés

L'extension Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria est disponible depuis le 18 Novembre 2008.

 

LA MORIA DANS SON UNIVERS

Ce thème vous proposera de découvrir la Moria par le biais d'articles portant sur son univers.

Un dossier de 6 articles traitant de plusieurs sujets autour de la Moria vous permettra d'en savoir plus sur la Cité Naine.

Lire L'histoire de la Moria
Lire La chute du Pèlerin Gris
Lire Où l'on croise un Balrog

 

balrog
Valaraukar, le fléau de Durin, La flamme et l'ombre, Le Balrog, autant d'appellations pour une créature effrayante et l'une des plus dangereuses des Terres du Milieu. Aux origines d' Arda, ils étaient des Maïar au même titre qu' Olorin, Saruman et même Sauron. Bien vite, ils furent attirés par les malices de Melkor que les elfes nommaient Morgoth et tombèrent sous sa coupe.

Faits de flammes et d'ombre, ces grandes créatures s'armèrent d'épées et de fouets à lanières multiple afin de combattre dans les armées du noir ennemi du monde. Lors des guerres du Vala déchu, ils firent tomber sous leurs coups quelques uns des plus puissants seigneurs du premier age.

Ainsi, le premier à tomber fut aussi le plus grand de tous, Fëanor, le créateur des Silmarils, le responsable de l'exil des elfes, tomba sous les coups de Gothmog, le prince des Balrogs, et de sa troupe. Longtemps il combattit, seul, au milieu des flammes. Malgrés toute sa vaillance, il fini par tomber. Ce fut le plus grand combat jamais mené contre ces créatures.

Gothmog fut aussi responsable de la mort de Fingon, le haut roi des Noldor, lors de la bataille de Nirnaeth Arnoediad avant qu'enfin le dernier combat de cette créature ai lieu lors de la chute de Gondolin, lorsque le seigneur Echtellion de la source l'affronta en combat singulier. Tous deux périrent lors de ce combat de géants, alors que la cité cachée s'effondrait autour d'eux.

gothmog

Durant le même jour, Glorfindel escorta les survivants au travers les montagnes vers leur salut mais il furent rattrapés par un Balrog et l'elfe dut se sacrifier, tuant la créature en les précipitant dans le vide. Ce fut la dernière victime des Balrogs avant de nombreuses années. Lors des guerres de la colère, les balrogs finirent par fuir alors que leur maître était vaincu et se réfugièrent sous la terre, loin dans les profondeurs de ce monde. Il n'y eut plus de trace d'eux pendant un age complet et ce ne fut qu'au troisième age, alors que les nains creusaient en le royaume de Cavenain pour extraire le mithril, qu'ils trouvèrent ce qui n'aurait jamais dut l'être: une des vastes chambres où sommeillait un de ces êtres.

Le réveil de la créature fut brutal et il emporta dans sa rage la vie de Durin VI, mort parmis les premiers de son peuple. En un an à peine, le royaume de Khazad-dum chuta, la plupart des nains furent massacrés et les rares survivant prirent la fuite, rebaptisant leur royaume "Moria" (le puit noir). Lorsque Balin vint reprendre les mines, il fut tout d'abord toléré par le balrog, ou bien la présence des nains fut elle ignorée, il n'existe aucune certitude à ce sujet, malheureusement, cet état de fait ne dura pas et, au cours de la cinquième année du règne de Balin sur Khazad-Dum, le Balrog s'en méla avec les orques et ils massacrèrent les nains venus reconquérir leur royaume.

Le balrog put encore vivre quelques temps dans les mines, jusqu'a la venu de son dernier et plus terrible adversaire: Gandalf.

gandalf_et_le_balrog2.jpg

Notes:

Les balrogs, créatures fascinantes de Tolkien, sont un motif de polémiques assez virulentes de la part des fans de l'oeuvre du professeur. Ainsi, on en comptes principalement deux:

Polémique première: Alors, il vole ou pas le bestiaux?

La description faite des Balrogs n'a jamais été explicite concernant leur apparence, ainsi, si certains défendent la vision de Ralph Bakshi dans son animé qui leur confère des ailes, d'autres considèrent les ailes comme un ajout inutile et néfaste au déroulement de l'histoire en arguant que le Balrog ne serait pas tombé après la destruction du pont si il avait possédé des ailes, du coup l'histoire en aurait été complètement bouleversée... ou pas... les origines d'une telle polémique proviennent de la description donnée par l'auteur dans le seigneur des anneaux:

"Son ennemi s' arréta de nouveau face à lui, et l'ombre qui l'entourait s'étendait comme deux vastes ailes."

puis: "la forme s'avança lentement sur le pont; elle se redressa soudain jusqu'à une grande stature, et ses ailes s'étendirent d'un mur à l'autre."

Difficile de dire si les ailes servent de métaphore dans le grand passage ou si il s'agit d'ailes réelles.


Polémique seconde: Heu ils étaient combien au fait les machins?

En se basant sur le Silmarillion, on pourrait affirmer que les Balrogs étaient au bas mots quelques centaines, voir des milliers, à servir Morgoth. Nombreuses sont les batailles ou Tolkien raconte l'assaut de légions de dragons et de Balrogs. Toutefois, il existe une autre source, postérieure au Silmarilion, qui indique qu'en réalité les Balrogs étaient au nombre de... 7... ("Morgoth's ring"). Le second ouvrage étant plus récent, cela tendrait à prouver que le Silmarilion est faux sur ce point précis, toutefois, le Silmarilion étant l' oeuvre la plus achevée du professeur, cela tendrait à prouver que "Morgoth's ring" se trompe.

Bref un sujet absolument passionnant pour les Tolkiendils qui tiennent ainsi une belle façon de se troler mutuellement sur les forums prévus à cet effet (voui on a des passes temps admirables et constructifs :D)

Dossiers - La Moria : Le pèlerin gris
Sommaire :

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1089 aiment, 178 pas.
Note moyenne : (1323 évaluations | 106 critiques)
8,7 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(841 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1638 joliens y jouent, 3642 y ont joué.