Dossiers - La Moria, histoire

Khazad-dum était le plus grand royaume nain de toutes les Terres du Milieu. Sous les Monts Brumeux, ses vastes et magnifiques salles jouxtaient les mines fournissant de grandes richesses, et qui étaient notamment l’unique source du précieux métal appelé mithril. Mais un Balrog dormait dans les profondeurs sous Khazad-dum et à son réveil les nains furent chassés de leur royaume. Les salles de Khazad-dum furent prises par les orques et d’autres créatures des ténèbres, et l’endroit fut renommé Moria, le Gouffre Noir, un lieu d’effroi.

L'extension Le Seigneur des Anneaux Online : Les Mines de la Moria est disponible depuis le 18 Novembre 2008.

 

LA MORIA DANS SON UNIVERS

Ce thème vous proposera de découvrir la Moria par le biais d'articles portant sur son univers.

Un dossier de 6 articles traitant de plusieurs sujets autour de la Moria vous permettra d'en savoir plus sur la Cité Naine.

Lire L'histoire de la Moria
Lire La chute du Pèlerin Gris
Lire Où l'on croise un Balrog

 

Khazad-Dum, la Moria

Histoire de la Moria

Khazad-dum fut fondée dans les temps anciens par Durin, l’aîné des Sept Pères des Nains. Après son éveil au Mont Gundabad, il vient vers le sud et se pencha sur le Lac du Miroir. La légende raconte qu’il y vit une couronne étoilée surmonter son reflet, et il établit son royaume dans les grottes au-delà du vallon.
Durin vécut longtemps et régna sur son peuple durant de nombreuses années. Il mourut avant la fin du Premier Âge, et reposa en Khazad-dum. Mais sa lignée perdura et son royaume continua à s’accroître au fil des siècles. Chaque salle était pleine de lumière et de musique, et les nains minèrent de nombreuses richesses, y compris le malléable et robuste métal argenté appelé mithril, qu’on ne trouva nulle part ailleurs dans toutes les Terres du Milieu. Les nains forgèrent de nombreuses armes et de magnifiques objets, échangeant avec les hommes leurs créations contre de la nourriture.


Au Deuxième Âge, Khazad-dum était au sommet de sa gloire. Aux alentours de l’an 40, un grand nombre de nains vint en Khazad-dum depuis les Montagnes Bleues après que les citées naines de Nogrod et Belegost aient été détruites durant la Guerre de la Colère avec Morgoth. Ces nains apportèrent de nouveaux talents avec eux, augmentant d’autant la richesse et la renommé de Khazad-dum.
Les elfes fondèrent de royaume de l’Eregion sur le flanc oust des Monts Brumeux en l’an 750 du Second Âge. Ils commercèrent avec les nains de Khazad-dum et un flot continu de marchandises transitait par la Porte de l’Ouest. Les deux races entretenaient des relations amicales, notamment les grands artisans, Narvi des nains et Celebrimbor des elfes. Ils forgèrent ensemble les Portes de Durin, qui restèrent le plus souvent grandes ouvertes avec seulement quelques gardes. C’était une époque de paix.


Vers 1200 du Deuxième Âge, Sauron vint en Eregion sous une apparence affable et se mêla aux forgerons elfiques. Grâce à lui, les elfes apprirent beaucoup, et ils commencèrent à forger les Anneaux du Pouvoir vers l’an 1500. Sept de ces anneaux étaient pour les nains, et il est dit que le premier d’entre eux fut donné au roi Durin-III de Khazad-dum par les forgerons elfes. Mais Sauron forgea l’Anneau Unique en secret pour régner sur les autres et Celebrimbor découvrit la trahison. Il dissimula les trois anneaux des elfes faits de ses mains sans l’aide de Sauron. Furieux, Sauron déclara la guerre aux elfes. L’Eregion fut détruit en 1697 et Celebrimbor assassiné. Sauron prit les neuf anneaux des hommes, et les six restants des nains.
Le roi Durin-III envoya une armée de nains au secours des elfes, mais ils furent forcés de reculer. Ils fermèrent en hâte les Portes de Durin, que les forces de Sauron furent incapables d’abattre. Sauron en vint à détester les nains de Khazad-dum et ses orques les poursuivaient chaque fois qu’ils en avaient l’occasion. Les orques infestèrent le reste des Mons Brumeux et des Montagnes Grises, rendant hasardeuses les communications entre les nains de Khazad-dum et d’autres forteresses.


Durant la guerre de la Dernière Alliance à la fin du Deuxième Âge, quelques nains de Khazad-dum se battirent avec les hommes et les elfes contre les forces de Sauron, qui fut abattu et l’Anneau Unique Perdu. Sauron revient en secret vers 1100 du Troisième Âge, et en 1300 les créatures des ténèbres se multipliaient à nouveau. Les orques attaquaient les nains dans les Monts Brumeux, mais Khazad-dum demeura imprenable. Ses habitants conservaient leur fortune, mais leur nombre commença à décroître. Ils creusèrent de plus en plus profond à la recherche de mithril. Et en 1980, les nains découvrirent une terrible créature dans les profondeurs de Khazad-dum. C’était un Balrog, un démon d’ombre et de flamme créé par Morgoth au cours du Premier Âge. Il avait survécu à la Guerre de la Colère, et s’était caché au cœur des montagnes. Peut-être s’était il éveillé lorsque Sauron commença à revenir, ou peut-être les nains avaient ils creusé trop profondément sous les racines de la montagne… Le roi Durin-VI fut terrassé par le Balrog, et après que son fils Nain-I fut abattu l’année suivante, les nains de Khazad-dum s’enfuirent, dans toutes les Terres du Milieu.

Khazad-dum commença à être connu sous le nom de Moria, le Gouffre Noir, et peu de personnes osaient encore franchir ses portes. Vers 2480, Sauron envoya des orques, des trolls, et d’autres créatures pour y vivre. Le roi Thror de la lignée de Durin vint aux portes de la Moria avec son compagnon Nar en 2790. Il était fatigué d’errer pauvre et sans toit, et rêvait de retrouver les richesses de la splendeur de Khazad-dum. Il passa seul la Porte des Rigoles Sombres et fut tué par le chef orque Azog, qui lui coupa la tête avant de graver son nom sur son front et de l’envoyer rouler dans la Vallée des Rigoles Sombres, disant à Nar que son peuple rencontrerait le même destin si ils revenaient à Khazad-dum.
Cela rendit furieux les nains, et Thrain le fils de Thror leva une armée en 2793 pour affronter les orques des Monts Brumeux. En 2799 ils vinrent à la Vallée des Rigoles Sombres et la bataille d’Azanulbizar eut lieu devant les portes de la Moria. Azog fut vaincu par Dain Pied d’Acier et les nains remportèrent la victoire, bien qu’au prix de nombreuses pertes. Mais Dain regarda au travers de la Porte des Rigoles Sombres, et vit que le Fléau de Durin, le Balrog, rôdait encore à l’intérieur. Il dit à Thrain que le temps n’était pas encore venu de reconquérir Khazad-dum, avec ces mots : « Il faudra que le monde subisse de grands changements et que s’érige un pouvoir autre que le nôtre avant que les Gens de Durin puissent de nouveau occuper la Moria. »


En 2989, Balin mena une expédition vers la Moria avec de nombreux nains du Mont Solitaire. Quand ils arrivèrent, ils combattirent les orques gardant la Porte des Rigoles Sombres. Floi fut tué, mais les nains abattirent de nombreux orques, et s’établirent dans la Vingt-et-unième Salle du Nord. Ori commença à tenir un registre de la colonie appelé le livre de Mazarbul. Balin érigea son trône dans la Chambre de Mazarbul et fut nommé Seigneur de la Moria. Les nains trouvèrent du mithril, mais leur colonie ne dura que cinq années. Le 10 novembre 2994, Balin descendit dans la Vallée des Rigoles Sombres pour se pencher sur le Lac du Miroir, et fut tué par une flèche orques, puis mis à reposer dans la Chambre de Mazarbul.
De nombreux orques remontèrent le Cours d’Argent. Les nains barricadèrent les portes, mais les orques percèrent, et prirent le Pont de Khazad-dum ainsi que la Deuxième Salle. A la porte Orientale, un lac créé par le flot bloqué des portes empêcha les nains de s’enfuir. Une créature aquatique avec de nombreux tentacules tua Oin, et les nains restant furent assiégés et périrent tous. La Moria fut reprise par les orques.

La Moria dans l'Oeuvre


Dans le Seigneur des Anneaux, la Communauté de l’Anneau traverse une partie de la Moria, après avoir battu en retraite sur le Caradhras, repoussés par la tempête. Grâce à Gandalf, ils pénètrent par la Porte Ouest le 13 janvier 3019, suivis à leur insu par Gollum, qui était caché non loin des portes. Au soir, Pippin lâche une pierre dans un puits, suscitant des échos de tambour en réponse. Au matin du 14 janvier, la Communauté découvrent l’immense Vingt-et-unième salle, puis la Chambre de Mazarbul le 15 janvier, ou ils apprennent le destin funeste de Balin.
C’est dans la Chambre qu’ils soutiennent le siège, attaqués par de nombreux orques et trolls. Frodon est blessé, mais survivra, sauvé par sa chemise en mailles de mithril, qu’il portait à l’insu de tous. Treize orques sont tués, et le reste fuit. Gandalf tente de lancer un sortilège pour verrouiller la porte, mais il sent une grande force s’opposer à lui, et sous la puissance des sortilèges opposés, la Chambre s’effondre, enfouissant la tombe de Balin sous les décombres.
Menés par Gandalf, la Communauté arrive en hâte au Pont de Khazad-dum, où ils sont rejoints par le Fléau de Durin, le Balrog. Alors que les autres atteignent l’extrémité du Pont, Gandalf se retourne pour lui faire face sur le pont. Aragorn et Boromir se précipitent à son aide, mais Gandalf fracasse le pont, entrainant la créature avec lui dans l’abîme et les ténèbres. Aragorn prend le relai, et mène la Communauté hors des murs.
A l’insu de tous, Gandalf et le Balrog survécurent à la chute, et se combattirent tout le long de l’Escalier sans Fin, de la cave la plus profonde jusqu’au sommet de la montagne, où ils s’affrontèrent, en un combat épique d’où Gandalf sortit victorieux, bien que grièvement blessé et brûlé. Il passa dans les ténèbres hors de la pensée et du temps, mais Eru le renvoya sur les Terres du Milieu sous les traits de Gandalf le Blanc, pour accomplir sa tâche.


Il n’y a pas d’information détaillée sur ce qui advient de Khazad-dum après la Guerre de l’Anneau, mais d’après une source, un temps vint où un roi nommé Durin-VII revint en Khazad-dum et où les salles furent à nouveau emplies de lumière et de musique, jusqu'à ce que les jours vieillissent et que la race de Durin s’éteignit.

Précédent
Dossiers - La Moria : Le pèlerin gris

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1090 aiment, 178 pas.
Note moyenne : (1324 évaluations | 106 critiques)
8,7 / 10 - Excellent
Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(842 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1639 joliens y jouent, 3643 y ont joué.